Sénégal: le rapport de la mission d’observation de l’Union Européenne fait polémique

Dans son communiqué, le ministre Aly Ngouille Ndiaye estime que la recommandation de l’Union européenne dépasse le seul cadre de la présidentielle. Le parrainage permet d’après lui de rationaliser les scrutins face à « une inflation progressive des candidatures », un parrainage étendu « en toute souveraineté » aux élections locales par les députés en juillet 2018, dit le ministre.

Pour les observateurs de l’Union européenne, les 53 000 parrainages d’électeurs nécessaires sont autant « de conditions déraisonnables à l’exercice du droit de se porter candidat ».

L’application du système aux élections locales « pose des problèmes politiques et organisationnels sérieux », souligne le rapport, et serait attentatoire aux droits fondamentaux. La mission d’observation recommande également de garantir l’accès au fichier électoral.

Toutes ces recommandations rejoignent certaines demandes de l’opposition durant la campagne, constate froidement un membre du Parti démocratique sénégalais. Le système de collecte de signatures d’électeurs dans les quatorze régions avait entraîné l’exclusion de 22 candidats lors du scrutin de février.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

105 villes reconnues par l’ONU pour leur leadership climatique

  Yokohama, Berlin, Turin ou encore Denver font désormais partie des 105 villes reconnues par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =