Sénégal: baisse de 7,9% de l’activité économique en août

 L’activité économique hors agriculture et sylviculture au Sénégal a enregistré une baisse de 7,9% à l’issue du mois d’août 2019 contre une hausse de 5,3% un mois auparavant, selon les données établis par la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

La DPEE lie cette situation aux contreperformances des secteurs primaire (-28,9%), secondaire (-12,1), tertiaire (-4,7%), et de l’administration publique (-1,7%).

Le repli du secteur primaire, hors agriculture et sylviculture découle des contreperformances simultanées de la pêche (-17,0%) et de l’élevage (-34,2%).  En revanche, ce secteur s’est consolidé de 11,3%, en glissement annuel, en août 2019, en rapport à la bonne orientation de la pêche (+58,9%), partiellement contrebalancée par les faibles résultats de l’élevage (- 4,7%).

Du côté du secteur secondaire, la  contraction de 12,1% est expliquée par la DPEE par les contreperformances notées dans la fabrication de produits agroalimentaires (-9,0%), la construction (-11,2%) et la  filature, tissage et ennoblissement textile  (-27,9%). Pour leurs parts, le raffinage du pétrole et cokéfaction  (+16,5%) et la production et distribution d’électricité et de gaz  (+1,9%) se sont bien comportés sur la période.

Sur un an, la croissance du secteur secondaire est estimée à 2,9%, en août 2019, à la faveur, principalement, de la bonne tenue des activités extractives (+59,4%), de la construction (+12,2%) et de la production et distribution d’électricité et de gaz  (+13,6%). Elle a été, toutefois, particulièrement amoindrie par les faibles résultats observés au niveau du  travail du cuir et de la fabrication d’articles de voyage et de chaussures  (-76,1%), du  sciage et rabotage de bois  (-38%) et du  raffinage du pétrole et cokéfaction (-30,8%).

Quant à la baisse du secteur tertiaire, la DPEE l’impute principalement au commerce (-5,7%), au transport (-8,8%) et aux  activités financières et d’assurances  (-8,2%). Elle a été particulièrement atténuée par la bonne tenue des activités spécialisées, scientifiques et techniques.

Sur une base annuelle, une croissance de 2,8% du tertiaire est notée en août 2019, essentiellement portée par l’enseignement (22%), le commerce (+2,9%), et les  activités de services et de soutien de bureau  (+9,0%).

Comparée au mois d’août 2018, la croissance de l’activité économique hors agriculture et sylviculture  au Sénégal est ressortie à 7,9%, en août 2019, principalement tirée par l’administration publique (+28,7%) et le primaire (+11,3%). Le secondaire (+2,9%) et le tertiaire (+2,8%) ont aussi contribué à cette progression.

AfroActu.com

Voir Aussi

Au moins 19 soldats tués dans une attaque au Mali (Source militaire)

Au moins 19 soldats ont été tués dans une attaque au centre du Mali, selon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 + 30 =