Sénégal / Digitalisation de ses contenus: l’ARMP en partenariat avec l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS)

 

L’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP) a signé jeudi, pour une durée de cinq ans, une convention de partenariat avec l’Université virtuelle du Sénégal (UVS) en perspective notamment d’une digitalisation de ses contenus pédagogiques.

’’Ce partenariat gagnant-gagnant qui s’inscrit dans l’air du temps devrait permettre aux deux institutions de mutualiser leurs ressources humaines et techniques’’, a déclaré le directeur de l’ARMP, Saër Niang.

Selon lui, cette convention avec l’UVS, d’une durée de cinq ans, vise principalement ’’la digitalisation et la dématérialisation des contenus pédagogiques mais aussi la promotion et le développement du e-learning (enseignement à distance) en marchés publics dans les plateformes numériques de l’UVS.’’

Il est aussi attendu de ce partenariat, ’’l’utilisation des espaces numériques ouverts (ENO) installés dans les 45 départements du Sénégal’’, qui constitueront selon lui de ’’grands raccourcis’’ pour atteindre le maximum de Sénégalais qui ont besoin de ces formations.

Le directeur de l’ARMP a annoncé, dans ce cadre, ’’la création de formations certifiantes et diplômantes et l’accompagnement des étudiants dans leur insertion professionnelle’’, lesquels « pourront ainsi bénéficier des outils dont dispose l’Autorité de régulation des marchés publics’’.

Saër Niang a invité les enseignants de l’UVS à réfléchir sur les modalités d’adaptation à un public d’étudiants, des contenus de formation de l’ARMP jusque-là réservés à des professionnels.

Pour le directeur de l’ARMP, cette option de s’ouvrir aux universités est une manière de ’’développer la culture des marchés publics que l’on doit considérer de nos jours comme un levier de développement économique et social.’’

Rappelant « la demande très forte » en spécialistes de passation de marchés dans la confection et l’étude des dossiers d’appels d’offre, le directeur de l’ARMP estime que ce partenariat devrait faciliter la mise sur pied d’une offre adaptée à l’exigence et à l’environnement des marchés publics.

Le coordonnateur de l’Université virtuelle du Sénégal, professeur Moussa Lo, affirme de son côté que ’’la promotion de la bonne gouvernance suppose une bonne sensibilisation.’’

Il a souligné à cet effet que ’’l’UVS, à travers ses ENO implantés dans les 45 départements du pays, devrait aider à atteindre au maximum les personnes cibles, notamment les services déconcentrés de l’Etat et les élus locaux.’’

Il a aussi annoncé le lancement d’une plateforme de formation pour les élus locaux, début juillet à Kolda.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Tensions de trésorerie: le ministre sénégalais des finances dément et précise

Le ministère des Finances et du Budget a démenti les informations de presse faisant état …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =