Sénégal: le Conseil Supérieur de la Magistrature saisi du rapport de l’IGAJ sur Téliko

 
Le ministre de la Justice a annoncé avoir saisi le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) du rapport de l’Inspection générale de l’Administration de la Justice (IGAJ), concernant le magistrat Souleymane Téliko, en vue d’une « suite appropriée ».
Président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), M. Téliko a été récemment convoqué par l’IGAJ après des sorties médiatiques, dont l’une porte sur l’affaire Khalifa Sall, l’ancien maire de Dakar condamné à cinq ans de prison puis gracié dans l’affaire de la « caisse d’avance » de la mairie de la capitale sénégalaise.
« Le Garde des Sceaux ministre de la Justice informe, suite à la saisine de l’Inspection générale de l’Administration de la Justice (IGAJ), que le rapport n°14/2020 concernant le magistrat Souleymane Télliko vient de lui être communiqué ».

« A cet égard, conformément aux dispositions de la loi organique 2017-10 du 17 janvier 2017 portant Statut des magistrats, le Conseil supérieur de la magistrature, statuant en formation disciplinaire a été saisi pour suite approprié », rapporte un communiqué parvenu lundi à l’APS.

Le communiqué souligne que selon Malick Sall, « cette règle est d’application, sans discrimination aucune, à l’égard de tous les magistrats à l’encontre desquels des manquements ont été relevés ».

Voir Aussi

L’ONU lutte contre les fausses informations sur la Covid-19

Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a lancé mercredi une nouvelle campagne baptisée “#MarquonsUnePause”, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 4 =