Sénégal: le Ministre de l’Education Nationale préconise des « solutions structurelles » pour les élèves sans actes de naissance

 

Le ministre sénégalais de l’Education nationale, a préconisé mardi des « solutions structurelles’’ pour l’éradication du problème des candidats au Certificat de fin d’études élémentaires et du Brevet de fin d’études moyennes ne disposant pas d’actes de naissance.

« A mon avis, il faut aller […] vers des solutions structurelles pour régler définitivement le problème de l’état civil », a-t-il avancé en marge d’une visite à la Direction des examens et concours.

Le ministre a indiqué que les services de son département ont pu trouver des solutions, mais celles-ci souffrent d’une non pérennisation.

Aussi a-t-il plaidé pour l’intervention des familles, des collectivités locales et des partenaires sociaux pour accompagner ce changement et permettre à certains élèves d’avoir des papiers d’état civil.

A l’approche des examens de fin d’année, les associations de parents d’élèves ont sonné l’alarme pour attirer l’attention sur la situation des nombreux enfants qui risquent d’être laissés en rade faute de pièces d’état civil.

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Tensions de trésorerie: le ministre sénégalais des finances dément et précise

Le ministère des Finances et du Budget a démenti les informations de presse faisant état …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 15 =