Sénégal: l’oeuvre de Mamadou Dia revisitée à l’Université Gaston Berger de Saint Louis

 

La vie et l’œuvre de l’ancien président du Conseil, Mamadou Dia, sont au cœur de la 12ème édition du Grand forum annuel de la bibliothèque de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), ouverte ce mercredi.

S’exprimant à l’ouverture de la rencontre, le recteur de l’université Gaston Berger de Saint-Louis, Pr Ousmane Thiaré, a salué la ’’mémoire » de l’ancien président du conseil, Mamadou Dia, qui selon lui, « a beaucoup apporté » pour le développement du Sénégal.

Mamadou Dia, parrain de cette 12ème édition du Grand forum annuel de la bibliothèque de l’UGB, est « un des penseurs de l’Afrique que les jeunes générations doivent prendre comme modèle », a dit le recteur Thiaré.

L’ancien président du Conseil, décédé en janvier 2009 à Dakar, à l’âge de 99 ans, « a joué un rôle fondamental » pour son pays, a-t-il souligné, ajoutant qu’il « mérite que ses œuvres soient revisitées afin que les jeunes s’en inspirent ».

L’ouverture du forum a noté la forte présence des membres de la famille de feu Mamadou Dia, des intellectuels, des enseignants, des étudiants de l’UGB et des élèves de différents établissements scolaires de Saint-Louis.

La bibliothèque centrale de l’UGB a choisi Mamadou Dia comme parrain de cette édition pour « revisiter ses œuvres, en ce moment où l’Afrique se cherche encore », a expliqué son directeur, Malamine Diouf.

« Si son œuvre monumentale reste assez peu connue, le président du Conseil, économiste chevronné, homme d’Etat trempé, concepteur de l’animation rurale, entre autres, aura été l’un des principaux protagonistes de la fondation de la République du Sénégal », a souligné Malamine Diouf.

L’homme « est peu connu des jeunes d’aujourd’hui » et il est « tout fait nécessaire de l’offrir comme modèle à la jeunesse », a-t-il soutenu, soulignant que ce forum permettra à d’éminents universitaires et intellectuels d’ »échanger » avec les élèves et étudiants sur la vie et l’œuvre de « Mawdo ».

Le Pr Samba Sow, enseignant à l’université Cheikh Anta Diop et neveu du parrain, a, au nom de la famille, rappelé « les vertus que l’homme a incarnées durant toute sa vie », mettant en exergue « son patriotisme, son sens de la responsabilité et du devoir bien accompli pour le développement de son pays ».

 

Afroactu.com

Voir Aussi

Etats-Unis: l’affrontement entre Donald Trump et les démocrates…

Le président américain a menacé, mercredi, de geler toute forme de collaboration avec les démocrates …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 6 =