Sénégal: mise en place de « toutes les conditions d’une bonne campagne agricole » (ministre)

 

La campagne agricole devrait démarrer sous de bonnes auspices, a assuré, mardi, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé.

« En principe d’ici deux à trois jours, on devrait être dans les conditions de mise en place des intrants. Puisque toutes les notifications ont été déjà envoyées au niveau des acteurs et de l’administration territoriale pour la prise de décision des commissions de réception au niveau des points de cession », a-t-il dit.

Il s’exprimait lors d’une réunion du Comité de suivi de la Campagne agricole au siège du ministère de l’Agriculture à Diamniadio, dans le département de Rufisque (banlieue de Dakar). Ont pris part à cette rencontre de « prise de contact », les opérateurs, les huiliers, les producteurs et les institutions de financement de l’agriculture comme le CNCAS.

« Des orientations ont été données après le Conseil interministériel tenu le 23 avril, des décisions ont été prises au cours du dernier Conseil des ministres », a-t-il encore souligné.

« Nous nous sommes tout de suite mis à l’œuvre pour préparer tout ce que le ministère doit faire en termes de notifications et de circulaires pour un bon démarrage de la campagne agricole dans de bonnes conditions », a-t-il précisé.

Pour le ministre, « il ne reste qu’à prier pour un bon hivernage, de très fortes pluies très bien réparties permettant d’avoir une bonne campagne avec des records au niveau de la production ».

Le président du Comité de suivi de la campagne agricole, Alioune Dia, a confirmé les options prises par le ministère, relevant également que toutes les notifications sont déjà faites et les opérateurs désignés pour la mise en place des semences au niveau de toutes les filières.

En effet, a-t-il ajouté, les circulaires sont déjà envoyées aux opérateurs qui sont déjà sélectionnés permettant de pouvoir terminer les mises en place des intrants au plus tard le 25 mai. « Le ministre a dégagé un schéma très clair pour faire la cession des semences à temps permettant de dégager des mises en place à temps », a-t-il avancé.

Concernant les subventions, Alioune Dia a indiqué qu’il y a eu des « réorientations » pour prendre en compte toutes les filières comme la pomme de terre et la banane.

Des engagements ont été pris de la part des opérateurs, des producteurs, des huiliers, mais également des institutions de finance notamment, la CNCAS pour une bonne campagne agricole

La réunion de suivi de la campagne instituée par l’ancien ministre de l’Agriculture se tient tous les quinze jours avec l’ensemble des acteurs.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Football: Gyan Asamoah annonce sa retraite internationale

  Gyan Asamoah, attaquant des Black Stars du Ghana, a annoncé ce lundi via Twitter, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 ⁄ 3 =