Sénégal: Suez porte son capital à 10 milliards de FCFA

 

À peine déployée par l’Etat du Sénégal pour assurer l’exploitation et la gestion du service public de l’eau potable, le groupe français Suez a augmenté son capital, rapporte vendredi 6 décembre la presse sénégalaise. La société spécialisée dans la gestion de l’eau et des déchets a porté son capital à 10 milliards FCFA (15, 2 millions d’euros) contre 3 milliards (4,5 millions d’euros) proposée par la Sénégalaise Des Eaux (SDE).

Une augmentation qui n’a pas laissé indifférent les travailleurs de l’ex SDE, en bras de fer actuellement avec l’Etat du Sénégal pour la revalorisation de l’actionnariat du personnel, chiffré à 5%. D’ailleurs, les syndicalistes des travailleurs sont en mouvement de grève pour exiger 15% du capital de la nouvelle société. Les protestataires sont passés à la vitesse supérieure depuis quelque temps en menant des actions de grèves. Selon des sources proches du dossier, l’Etat du Sénégal a accepté de porter la part des travailleurs à 10 % au lieu de 5% précédemment. Mais les grévistes ne sont pas d’accord parce qu’ils ne veulent pas partager les 10% avec les autres travailleurs des entités à savoir la Société Nationale des Eaux du Sénégal (SONES) et l’ Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS).

Pour l’instant, c’est quasiment le statu quo entre l’Etat du Sénégal et les travailleurs qui réclament plus de clarté dans la répartition des actions de la nouvelle société de l’eau (SUEZ). Les acteurs majeurs de la gestion de l’eau au Sénégal sont l’Etat, qui définit la politique et indique la tarification, la SONES qui réalise les ouvrages de production (usines et forages..). Et la SUEZ, nouvellement coptée, dispose, via un contrat d’affermage, pour l’exploitation, l’entretien, la maintenance, la facturation, la commercialisation et le versement de la redevance à la SONES. L’actionnariat se présente comme suit : Le groupe Eranove actionnaire majoritaire de la SDE possède 42% des participations, le privé sénégalais pèse 32%, l’Etat du Sénégal, 5 % et les salariés de la SDE ,5%. En rappel, l’Autorité de Régulation des Marchés publics (ARMP) a attribué un contrat au groupe SUEZ par une décision en date du 29 mai 2019 et notifiée le 14 juin 2019.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Y a-t-il une volonté politique réelle de lutter contre la Corruption en Afrique ?

  Après la publication ce jeudi 23 janvier 2020 du dernier Indice de Perception de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =