Somalie: le président suspend son Premier ministre

Le chef d’état Mohamed Abdullahi dit Farmajo a annoncé sa décision dans la nuit du dimanche 26 au lundi 27 décembre, suite aux allégations de corruption et de mauvaise conduite qui pèsent contre le Premier ministre Mohamed Hussein Roble.

Ce dernier restera suspendu le temps de l’enquête.

Le président somalien a ajouté que les autres membres du Conseil des ministres poursuivraient leurs fonctions conformément aux lois et règlements du pays.

L’allocution est intervenue alors que les deux dirigeants se sont affrontés au sujet des retards dans les élections en cours qui doivent mener à la nomination d’un nouveau président.

Ils se sont accusés mutuellement de retarder le scrutin parlementaire.

Les élections, qui ont débuté le 1er novembre, devaient se terminer le 24 décembre. Toutefois, un parlementaire nouvellement élu a déclaré que seuls 24 des 275 législateurs avaient été élus samedi.

Voir Aussi

La population du monde francophone atteint 536 millions d’habitants

Après avoir récemment dépassé l’Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 × 17 =