Togo: la dette publique « maîtrisée » à 59% du PIB à fin juin 2021

La dette publique du Togo demeure « maîtrisée » et a représenté 59% du produit intérieur brut (PIB) à fin juin 2021, ont annoncé les autorités le 7 octobre 2021 à l’occasion d’une réunion du Conseil national du crédit (CNC).

En 2020, l’encours global était estimé à 2.555,45 milliards de F CFA, soit 59,42% du PIB calculé après un rebasage. Il était alors constitué de 80,50% de dettes libellées en monnaie non fluctuante (FCFA et Euro) et influencé par les fluctuations de certaines devises majeures comme le dollar américain (6,88%), le yuan renminbi CNY (6,35%), les Droits de tirage spéciaux (DTS), les unités de compte de la Banque islamique de développement (BID) et de la Banque africaine de développement (BAD) (5,11%).

En mars dernier, la BAD avait fait savoir, dans son document annuel intitulé « Les perspectives économiques en Afrique », que le risque de surendettement du pays était « modéré », et que « la consolidation fiscale mise en œuvre de 2017 à 2019 et la restructuration de la dette pour allonger les échéances des emprunts ont permis de faire passer le ratio dette/PIB de 80 % en 2016 à 68,67 % en 2019 ».

Pour sa part, dans son rapport annuel 2020, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) relevait que le Togo présentait un risque de surendettement extérieur élevé pour la dette totale. Le ratio de l’encours de la dette extérieure sur le PIB s’était établi à 17,7% en 2019 contre 15,2% en 2018.

Voir Aussi

Les guinéens réclament justice aux funérailles de M’mah Sylla

Plus d’une centaine de Guinéens se sont réunis mercredi 24 novembre à Conakry la capitale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =