Trump réclame la peine capitale pour les auteurs des fusillades

Le président américain Donald Trump s’est exprimé, lundi 5 août, au sujet des deux tueries qui ont endeuillé les Etats-Unis ce week-end en appelant à « l’exécution rapide » de deux tueurs et a dénoncé le « suprémacisme blanc ».

 

 

Donald Trump était aujourd’hui pour s’exprimer publiquement au sujet des deux tueries de ce week-end, celle d’El Paso à la frontière mexicaine samedi perpétrée par un jeune homme blanc âgé de 21 ans dans un centre commercial et qui a fait 21 morts, ainsi que celle dans l’Ohio dans la nuit de samedi à dimanche par un jeune home blanc de 24 ans tuant neuf personnes, six Noirs et trois Blancs, dont sa propre sœur.

« Notre nation doit condamner d’une seule voix la racisme, le sectarisme, et le suprémacisme blanc » , a déclaré le milliardaire américain depuis la Maison Blanche, en référence à la tuerie d’El Paso. Le mobile de la deuxième tuerie reste pour le moment inconnu et la piste raciste n’est pas privilégiée. « Pour l’instant, rien n’indique un mobile raciste », a déclaré en ce sens le chef de la police locale.

Recommandant de punir les deux tueur par la peine capitale, le président américain a par ailleurs ordonné au ministère de la Justice de « proposer une loi garantissant que ceux qui commettent des crimes motivés par la haine et des tueries de masse soient passibles de la peine de mort et que cette peine capitale soit appliquée rapidement, avec détermination et sans des années de délai inutile », a-t-il dit.

Dénonçant une « idéalisation de la violence » dans la société américaine, le chef d’Etat a taclé l’utilisation d’internet en estimant que son utilisation a radicalisé les « esprits perturbés ». Donald Trump a également jugé « trop facile aujourd’hui pour les jeunes en difficulté de s’entourer d’une culture célébrant la violence », notamment à travers les jeux vidéos violents.

Mais le président américain attendu pour s’exprimer sur l’utilisation des armes, est resté dans l’ambiguïté à ce sujet. Et pour cause, il est soutenu par le puissant lobby américain des armes à feu. Sur Twitter, Donald Trump a seulement appelé à « une meilleure vérification des antécédents des personnes souhaitant acheter des armes à feu », rappelant l’urgence d’une réforme de la politique migratoire.

 

AfroActu.com

Voir Aussi

Sénégal – Guinée Bissau: des arbitres tunisiens et marocains pour officier lors de la double confrontation

Des arbitres du Maroc et de la Tunisie ont été désignés par la Confédération africaine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 × 29 =