UEMOA: le Conseil des ministres examine les répercussions économiques du Covid 19

Le Conseil des ministres de l’Union économique et monétaire Ouest Africaine (Uemoa) a examiné les répercussions économiques et financières de la pandémie mondiale due au Covid-19 sur les pays de l’Uemoa.

Réunis le vendredi 20 mars, par visioconférence, les ministres ont échangé sur les mesures à prendre au niveau communautaire et au niveau des pays pour soutenir les économies et leur permettre de surmonter les effets de ce choc.

« L’effet du Covid 19 se traduira par une baisse de la croissance économique, une hausse du chômage et des impacts négatifs sur plusieurs secteurs d’activité́, notamment le tourisme, le transport, le BTP, le commerce, l’industrie et le secteur financier », déclare le Conseil présidé par Romuald Wadagni, ministre de l’Economie et des Finances de la République du Benin. Qui suit  avec la plus grande attention l’évolution de la pandémie du Covid-19 dans les Etats membres.

Déterminé à prendre  les mesures nécessaires pour vaincre la pandémie et limiter ses effets négatifs sur la population et sur l’économie, le Conseil  a « pris acte des mesures proposées par les Organes et Institutions Communautaires, pour accompagner les efforts en cours dans les Etats membres ».

Cette rencontre a enregistré la présence  du président de la Commission de l’Uemoa, Abdallah Boureima, du gouverneur de la Bceao, Tiémoko Meyliet Koné, du président de la Boad, Christian Adivelande et du président de Crepmf, Mamadou Ndiaye.

 

Issouf Kamagaté

 

Voir Aussi

Sahara: l’Algérie tente de faire pression sur l’ONU à la veille d’un briefing du Conseil de sécurité

  Alors que le monde entier concentre tous ses efforts sur la pandémie de Covid-19, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 29 =