Vladimir Poutine promet de répondre à la politique « agressive » de l’Occident

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi que son pays prendrait des contremesures si l’Occident poursuit sa politique « agressive », mais qu’il restait prêt à des négociations.

« Si nos collègues occidentaux poursuivent sur leur ligne clairement agressive, nous prendrons des mesures de représailles militaro-techniques adéquates pour répondre fermement à leurs actions hostiles », a déclaré M. Poutine lors d’une réunion élargie du Conseil du ministère russe de la Défense.

« Nous avons tous les droits de le faire, de prendre des mesures visant à assurer la sécurité et la souveraineté de la Russie », a-t-il dit, exprimant ses préoccupations concernant le déploiement de systèmes de défense antimissile des Etats-Unis près des frontières russes, y compris en Roumanie et en Pologne.

Le président russe a mis en garde que si les Etats-Unis et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) déployaient des missiles en Ukraine, ils pourraient atteindre Moscou en 7 à 10 minutes seulement, et 5 minutes à peine dans le cas d’armes supersoniques.

« Ils doivent comprendre que nous n’avons tout simplement nulle part où reculer », a déclaré M. Poutine.

La Russie a récemment envoyé un projet d’accord à l’OTAN et un projet de traité aux Etats-Unis, portant tous deux sur des garanties de sécurité en Europe, afin que les pays occidentaux les examinent.

Le président russe a réaffirmé que la Russie était opposée aux conflits armés et aux bains de sang, et qu’elle souhaitait résoudre les questions par la voie diplomatique, mais qu’il lui fallait des garanties légales claires.

Voir Aussi

La population du monde francophone atteint 536 millions d’habitants

Après avoir récemment dépassé l’Union européenne, dans ses anciennes frontières incluant le Royaume-Uni, le monde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 − 5 =