Zimbabwe: la pénurie de vaccins à Harare inquiète les habitants

Le Zimbabwe est particulièrement touché par la hausse des cas de Covid-19. Dans cet hôpital, l’un des plus grands d’Harare, ces personnes tentent tant bien que mal de se faire vacciner. Mais face à la pénurie de vaccins, certains sont contraints de rentrer chez eux, et de revenir un autre jour.

« Je suis allé dans ce grand hôpital. Quand je suis arrivé, la file d’attente était d’environ cinq kilomètres. Même si le vaccin vous intéresse, vous ne pouvez pas supporter cette attente. J’étais là vers 8 h du matin, jusqu’à 12 h, et seulement 30 personnes avaient été vaccinées. Même le personnel, là-bas, n’est pas encourageant, même dans la façon dont ils vaccinent. Je pense que c’est à cause des bas salaires », explique Andrew Ngwenya, un habitant d’Harare.

 » C’est frustrant, imaginez que ce grand hôpital n’a pas de vaccins, c’est choquant, les gens sont désespérés », explique Clayton Guta.

À ce jour, seulement 3,7 % de Zimbabwéens ont reçu deux doses de vaccin sur les 15 millions d’habitants du pays. Globalement, moins de 2 % des 1,3 milliard d’habitants du continent africain ont été vaccinés.

Voir Aussi

Les guinéens réclament justice aux funérailles de M’mah Sylla

Plus d’une centaine de Guinéens se sont réunis mercredi 24 novembre à Conakry la capitale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 16 =