Chronique de Bouba : “… Macky Sall a fait et Ousmane Sonko n’a pas fait. Tous deux finiront dans un trou …”

Par le temps, l’homme est certes en perdition sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres, s’enjoignent mutuellement la vérité et s’enjoignent mutuellement l’endurance. 

« WaalAAasri, Inna al-insana lafee khusrin. Illa allatheenaamanoo waAAamiloo alssalihati watawasaw bilhaqqi watawasaw bissabri » (Sourate 103).

Ça va de mal en pire ! nous sommes tombés bas ! très bas ! et pour cause, la politique partisane ! 

Force est de constater la misérable vie que les Sénégalaismènent depuis plus d’une décennie et qui n’arrête toujours pas d’empirer. Que se passe-t-il dans ce beau pays jadis bon à vivre ?

Tout est politique et tout tourne autour de la politique au point que le jour où cette bombe à retardement explosera, la cause sera politique. Nous sommes dans un pays où la politique est devenue un ascenseur social et financier pour les raisons que nous connaissons. Outre la politique, les médias en sont une autre cause majeure de cette bassesse qui est notre réalité. Prenez le temps d’une demi-journée et de vous placer devant la télé, observez le programme en cours et peu importe la chaine choisie, le constat est sans appel. Que des absurdités aumenu qui ne font qu’abrutir l’audience. Tout le monde peut devenir une pseudo star dorénavant à travers les médias qui n’ont aucune régulation. Le CNRA doit être dissout et prendre une autre forme. Les médias sont la cause 1ere de notre insuffisance. La promotion de toute personne qui, dans un pays normal, n’aurait jamais eu droit à la parole, passera comme lettre à la poste ici. Il n’y a que dans nos médias où on invite des individus dépourvus de toute connaissance directepour répondre, critiquer, insulter et discréditer des intellos qui basent leur théorie sur de la science. La raison souhaiterait que l’on invite une personne de la même trempe pour apporter une réponse contradictoire toujours basée sur de la science, c’est ça un débat intellectuel et animé par un journaliste de métier, spécialiste de la thématique encore mieux. Mais que des animateurs au menu et des politiques en quête de popularité qui ne refusent aucune invitation.

L’affaire Pape Alé Niang ne cesse de défrayer la chronique depuis un moment mais oui parce que la démocratie a atteint un niveau tel qu’il est impensable de mettre en prison un journaliste dans l’exercice de ses fonctions. Il aurait discrédité l’armée ? il semble qu’il n’aura cité que deux officiers qu’il a considérés comme partisans, le Haut commandant de la gendarmerie et accessoirement le directeur général de la police. Revenons un peu en arrière et le journaliste d’investigation qu’il était, Abdou Latif Coulibaly avait tenu des propos pires et plus virulents. Une accusation de meurtre à l’encontre de la personne détenant les pleins pouvoirs de ce pays, Abdoulaye Wade, et pourtant il n’a jamais été inquiété parce que ce dernier avait considéré qu’il avait atteint un niveau de maturité démocratique qui l’empêchait de mettre ledit journaliste aux arrêts (Propos sortis par Moustapha Diakhaté). Nous parlons bien de l’assassinat de Me Babacar SEYE que le désormais ex-journaliste d’investigation prêtaitau PDS représenté par l’ancien PR. Encore une fois il ne s’agit pas d’exonérer Pape A Niang de ses responsabilités mais s’il faut appliquer la loi dans toute sa rigueur, qu’elle soit appliquée à tous. Qu’Ousmane Sonko soit également arrêtéparce qu’il détient le même rapport et il l’a exhibé publiquement. Pourtant c’est aussi du recel de document administratif militaire. Il faut éviter la justice à géométrie variable si l’on veut garder un état stable. Bougazelli ne serait jamais en liberté provisoire pour le délit qu’il a commis. Dame Amar ne serait jamais en liberté provisoire pour les chefs d’accusations qui lui sont attribués, voyons dans 1 an ou sera le fils de Mbaye Ndiaye arrêté pour la même raison que Bougazelli, l’ofnac a épinglé Cheikh Oumar Hanne pour l’affaire du COUD, il est passé ministre après et tant de supposées autorités qui seraient dans le même cas de figure…

Pape A Niang serait reproché d’être trop proche d’Oscar Sierra. Pourtant il avait la même position en 2010 en faveur de notre actuel chef de l’état mais ça ne dérangeait personne, il l’était également quand Idrissa SECK était emprisonné pour l’affaire des chantiers de Thiès. La partisanerie existe partout et c’est ce qui fait que Trump n’aimait pas trop CNN, en France les journaux Figaro et Libération respectivement partisans de la droite et de la gauche, la RTS connue pour ses positions partisanes… eh oui, c’est ça un Etat avancé. On ne peut pas vouloir bâillonner toute personne qui ne se rangerait pas dans les rangs de la majorité. 

On veut résoudre la question sociale de ce pays, il faut commencer par assainir les médias. Vous vous attendez à avoir quoi au menu si le directeur des programmes est un adepte du show biz ? vous vous attendez à avoir quoi au menu si les patrons de presse, ou plutôt certains, sont dans le gouvernement de la majorité ou dans l’opposition ? vous vous attendez à avoir quoi au programme si vous avez 3 journalistes et 50 animateurs dans votre groupe de presse ? et le pire c’est que ces commerciaux répondant au nom de « oustass » et qui ont envahi les plateaux tv et se mettent à critiquer les hommes de Dieu pendant leur temps d’antenne. Que des conneries sur les plateaux de tv. 

Le jeu démocratique veut qu’il y ait toujours un débat contradictoire fait dans la sérénité. Mais pas ces rigolos qui n’ont que le bac (et encore) et qui se mettent à insulter des spécialistes pour avoir de l’aura. Vous journalistes, ayez de la hauteur et arrêtez de tendre le micro aux abrutis. Invitez Serigne Mboup, Mbaye GUEYE EMG et tant d’autres qui ont réussi sans passer par le circuit franco-traditionnel, ils vous parleront de leur parcours, ce qui serait très enrichissant. 

DSK, n’a plus droit à la parole en France depuis son épisode Nafissatou Diallo. Faites en autant et le ménage sera fait. Vous constaterez que plein d’entre eux rejoindront la troupe « soleil levant » pour passer un message parce qu’ils n’ont aucune connaissance directe pour soutenir un débat politique digne de ce nom basé sur des idées. 

Pour en terminer avec la COP27, chefs d’états Africains, vous n’avez pas votre place là-bas. Tous, tour à tour à la tribune, demandent une aide pour le passage aux énergies propres. A quand la fin de la mendicité ? Ils ont pollué le monde pendant combien de siècles et là vous n’avez pas compris qu’ils ne veulent pas que l’Afrique s’industrialise pour avancer. Ils ont érigé des industries, des usines et ils ont développé leur pays pendant des centaines d’années. Et là à votre tour de vous industrialiser, ils vous parlent de climat et d’environnement et vous êtes encore roulés dans la farine. C’est eux les plus gros pollueurs. Vous ne représentez qu’un atome de la pollution mondiale. Réunissez-vous, parlez d’une voix, oubliez les aides et entraidez vous entre pays du sud. Mettez en place vos industries pour déjà créer de l’emploi (pas ces mecs qui stationnent aux gares de péage avec des jetons en couleur à remettre au guichetier pour passer, ce n’est pas un emploi). Une fois les industries faites, que la BAD ou d’autres institutions africaines financent les chemins de fer et les autoroutes reliant toutes les grandes villes africaines pour développer les activités rurales et ainsi désengorger la circulation dans les capitales. Il faut injecter énormément de fric dans les formations professionnelles, tout le monde ne peut pas être médecin ou avocat. Voici les gros défis de nos politiques et non des campagnes à longueur d’année et de vouloir s’éterniser au pouvoir. Voici les vrais sujets sur lesquels on peut passer des heures à débattre à la télé ou radio pour faire bouger les choses mais pas que Macky Sall a fait et Ousmane Sonko n’a pas fait. Tous deux finiront dans un trou et le monde continuera son cours. Toute chose a une fin et un jour on se fera remplacer. Rien n’est éternel.

B NDIOUR SOUFY

Voir Aussi

Sao Tomé-et-Principe : le Portugal enquête sur la tentative de coup d’Etat

Le Portugal a annoncé lundi avoir dépêché une équipe d’enquêteurs et d’experts de la police …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
20 × 16 =