Egypte: le président Abdel Fattah Al-Sissi prête serment pour un troisième mandat

Abdel Fattah Al-Sissi, qui a été élu pour la première fois en 2014 et réélu en 2018, entame son troisième mandat en tant que président de l’Égypte après avoir remporté en décembre l’élection présidentielle avec 89,6% des voix.

Egypte: Al-Sissi remporte la présidentielle avec 89,6% des voix (AFP)

Dans un discours prononcé à l’issue de la cérémonie de prestation de serment, tenue au siège duParlement dans la nouvelle capitale administrative dans la banlieue du Caire, M. Al-Sissi s’est engagé à « achever le processus de construction et à répondre aux aspirations du peuple à bâtir un État moderne, démocratique et avancé », rappelant les défis auxquels le pays a été confronté, principalement ceux liés au terrorisme et à la stabilité sécuritaire.

« Les crises mondiales soudaines et les guerres féroces aux niveaux international et régional ont imposé à l’État des défis qui n’ont jamais eu une telle ampleur et une telle gravité dans l’histoire moderne de l’Égypte », a-t-il poursuivi.

Le président égyptien a passé en revue le plan d’action pour la période à venir, à savoir la protection et la sauvegarde de la sécurité nationale de l’Égypte dans un contexte régional et international turbulent, la poursuite de la promotion de relations équilibrées avec tous les acteurs internationaux et l’achèvement et l’approfondissement du dialogue national.

Sur le plan économique, des stratégies seront adoptées pour optimiser les capacités et les ressources économiques du pays, améliorer la résilience de l’économie face aux crises et renforcer le rôle du secteur privé en tant que partenaire clé dans la conduite du développement, a indiqué M. Al-Sissi.

Une réforme institutionnelle complète sera adoptée en vue de garantir la discipline fiscale et la bonne gouvernance en rationalisant les dépenses publiques, en augmentant les recettes publiques, en s’orientant vers des voies plus durables pour la dette publique et en transformant l’Égypte en un hub régional pour le transport, le commerce de transit, les énergies nouvelles et renouvelables et l’hydrogène vert et ses dérivés, a-t-il promis.

Voir Aussi

Adama Dieng nommé envoyé spécial de l’UA pour la prévention du crime de génocide et les atrocités de masse en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a nommé samedi le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 + 7 =


Disponible sur Google Play

Articles récents