Workers from the International Committee of the Red Cross (ICRC) and volunteers from the Ethiopian Red Cross distribute relief supplies to civilians in Tigray region, Ethiopia January 27, 2021. Picture taken January 27, 2021. International Committee of the Red Cross/Handout via REUTERS THIS IMAGE HAS BEEN SUPPLIED BY A THIRD PARTY. MANDATORY CREDIT.

Ethiopie : une promesse de 630 millions de dollars d’aide humanitaire

La Conférence de Genève a reçu la promesse 630 millions de dollars pour une aide vitale à l’Ethiopie. Chiffre encore très loin des 3,24 milliards de dollars recherchés par l’ONU afin de financer le plan de réponse humanitaire en 2024.

La conférence est organisée par les Nations unies avec les gouvernements de l’Éthiopie et du Royaume-Uni. Elle vise à recueillir des engagements pour venir en aide à environ 15,5 millions de personnes cette année en Ethiopie.

Ce pays est frappé par un cycle de sécheresse, d’inondation et de conflit ; avec une dégradation terrible de la situation humanitaire.

Dans l’immédiat, un financement d’un milliard de dollars est nécessaire pour maintenir l’acheminement de l’aide pour les cinq prochains mois.

L’insécurité alimentaire et la malnutrition devraient toucher 10,8 millions de personnes pendant la période de juillet à septembre prochain.

Les États-Unis, le principal donateur humanitaire de l’Éthiopie, ont averti que ses ressources sont « de plus en plus sollicitées ». Le Royaume-Uni, deuxième donateur en importance, a déclaré que l’Éthiopie risque d’être « frappée par d’autres crises humanitaires à l’échelle mondiale ».

Les donateurs ont également appelé le gouvernement éthiopien à veiller à ce que l’aide soit fournie sans ingérence et qu’elle atteigne les personnes dans le besoin. L’année dernière, l’Agence des États-Unis pour le développement international a suspendu pendant des mois toute l’aide alimentaire à l’Éthiopie après qu’une enquête interne ait découvert que des dons de nourriture destinés à des millions de personnes affamées étaient détournés à grande échelle.

L’Éthiopie est confrontée à un certain nombre de conflits. Le conflit de deux ans dans le nord du Tigré, qui s’est terminé par un accord de paix en novembre 2022, a laissé la majeure partie de la population de la région de 6 millions d’habitants dépendre de l’aide humanitaire.

Les donateurs ont exhorté l’Éthiopie à assurer la pleine mise en œuvre de l’accord de paix et à résoudre pacifiquement les conflits en cours dans ses régions d’Amhara et d’Oromia.

Les États-Unis ont signalé le meurtre de neuf travailleurs humanitaires dans la région d’Amhara depuis avril dernier et ont exhorté le gouvernement éthiopien à faire davantage pour les protéger.

Les organisations humanitaires ont déclaré que le faible financement avait forcé la plupart d’entre elles à réduire les opérations de sauvetage.

« Les engagements que vous avez pris aujourd’hui s’avéreront essentiels pour soutenir le système humanitaire sous-financé de manière chronique », a déclaré le Comité international de la Croix-Rouge.

Voir Aussi

Nigeria : campagne de vaccination contre le cancer du col de l’utérus

Le Nigeria a lancé, lundi, une vaste campagne de vaccination contre le cancer du col …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[wonderplugin_cond deviceexclude="Mobile"] Disponible sur Google Play [/wonderplugin_cond]

Articles récents