Festival du monde arabe : « Yak Al Bhar » remporte le prix du court métrage éducatif

Le film marocain « Yak Al Bhar » a été distingué parmi les 12 films sélectionnés à la compétition finale, pour représenter 6 pays arabes: le Maroc, l’Égypte, l’Arabie Saoudite, l’Irak, la Syrie et le Bahreïn.

En ce qui concerne les autres prix, le film irakien « Al jaa’iza » d’Abrar Sadiq a remporté celui du meilleur scénario, tandis que le prix du public est allé au film égyptien « Akher Mara » d’Israa Ezzeddin Houssein. Les films « Al Khrof » du marocain Karim Abdel Rahim et « Radia » de l’égyptienne Chaimae Attif ont remporté le prix du jury, tandis que le film irakien « Mohtawa Hadaf » de Haider Mekki ElKanani a reçu une mention spéciale.

A cette occasion, le directeur du festival, Abdellah Abarri, a souligné la participation exceptionnelle de plusieurs pays arabes cette année, notant que la direction du festival a reçu plus de 230 courts métrages éducatifs de près de 15 pays arabes, dont 12 ont été sélectionnés pour participer à la compétition du festival. Il a expliqué que parallèlement à la compétition, le festival, comme à son habitude, a veillé à élaborer un programme riche et diversifié comprenant des projections de films, des séminaires, des ateliers et des master classes abordant plusieurs sujets qui intéressent diverses catégories de la société, en particulier les enfants et les jeunes.

Abarri a souligné que l’objectif principal du festival est de transmettre des messages éducatifs en encourageant des productions significatives qui contribuent à renforcer et promouvoir les valeurs de la société.

De son côté, Fajr Sabahscénariste koweïtienne et présidente du jury de cette édition, a affirmé que les courts métrages éducatifs qui ont été retenus cette année étaient de haute qualité, ce qui a engendré une rude compétition, soulignant que les films lauréats ont été sélectionnés selon des critères spécifiques, notamment la qualité, le respect du thème de l’édition et la transmission d’un message éducatif.

La cérémonie de clôture de cette 8eme édition, organisée par Association Manar El Hank des arts en partenariat avec le Conseil de la ville de Casablanca et l’arrondissement d’Anfa, sous le thème « Pour une consolidation de l’esprit de citoyenneté et la culture d’appartenance », s’est distinguée par un hommage aux artistes marocains Saâdia Azgoune et Abdellatif Khamouli.

Voir Aussi

RDC : démission du Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Jean-Michel Sama Lukonde, a présenté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 6 =


Disponible sur Google Play

Articles récents