HEC Paris souhaite être un acteur de la formation des compétences en Afrique

Le Directeur des Affaires internationales de HEC Paris a fait part, lundi, à Dakar, du souhait de cet établissement français d’être, un acteur de la formation des compétences en Afrique.

’’A l’heure où l’Afrique est entrain d’ouvrir une nouvelle page de son histoire, où on parle d’intégration régionale, HEC souhaite être à ses côtés pour être cet acteur de développement, de la formation des compétences’’, a notamment déclaré Philippe Oster.
Il s’exprimait à l’occasion d’une cérémonie en l’honneur de HEC Paris et de sa grande communauté au Sénégal. La rencontre s’est déroulée à la Résidence à Dakar de l’Ambassade de France en présence de son Ambassadeur au Sénégal et d’anciens de HEC dont l’ancien Premier ministre sénégalais, Abdoul Mbaye.
’’L’Afrique est importante dans la stratégie internationale d’HEC. Nous voulons accueillir des talents africains dont des Sénégalais sur notre campus’’, a-t-il dit non sans reconnaître qu’il n’y a pas assez d’étudiants du continent actuellement au sein de l’établissement parisien.
’’Ils représentent actuellement 8% des effectifs. Nous voulons doubler le chiffre dans les trois à quatre années à venir’’, a-t-il promis.
Selon lui, l’objectif de HEC est aussi de ’’déployer localement des formations’’.
Il a cité l’exemple du programme ’’lead-campus’’, concentré sur le leadership responsable qui est un programme panafricain qui couvre le Maroc, la Côte d’Ivoire, l’Afrique et ’’peut-être demain le Sénégal’’.
’’Nous portons l’ambition de développer ici plusieurs programmes à fort potentiel d’impacts’’, a-t-il assuré, citant le ’’programme d’égalité des chances’’.
’’Nous sommes venus au Sénégal avec une petite délégation de notre école. Nous vous sommes reconnaissants et sommes fiers’’, a-t-il déclaré s’adressant aux anciens de HEC au Sénégal.
Il a salué leur engagement pour ’’faire vivre le réseau des diplômés’’, leur soutien à ’’la réputation de la marque de l’école’’, leur ’’solidarité avec les jeunes générations’’.
’’Nous sommes fiers des diplômés du Sénégal car nous avons mesuré l’impact par vos compétences, vos talents au service de la réussite de vos entreprises (..)’’, a-t-il souligné.
Pour sa part, Habib Mbaye, PDG de Waajal Assurances SA, président du Chapitre des Alumni HEC Paris au Sénégal, a salué l’organisation de cette visite.
’’Le Sénégal s’honore de recevoir cette délégation pour débattre des questions de l’heure, de sujets cruciaux pour la survie de nos entreprises’’, a-t-il déclaré.
Selon lui, ’’l’évolution actuelle du monde montre à suffisance que les autarcies sont suicidaires et qu’il urge d’aller ensemble pour relever les nombreux défis qui nous interpellent de part et d’autre même si la nature des relations a changé’’.
’’Aujourd’hui, c’est le win-win (gagnant-gagnant)’’, a-t-il soutenu, soulignant qu’au sein des entreprises, ’’c’est la formation qui est la maitresse’’. ’’Il faut bien la gérer pour réussir les financements, pour réussir la logistique’’, a-t-il dit.
Le Chapitre des Alumni HEC Paris au Sénégal a interpellé Philippe Oster sur des sujets liés à la représentation des Africains au sein de l’établissement, la question des visas pour faciliter la mobilité, le développement des PME, etc.

Voir Aussi

Jorge Sampaoli quitte l’Olympique de Marseille

L’officialisation n’a pas traîné ! Comme évoqué un peu plus tôt ce vendredi, Jorge Sampaoli …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 16 =