Libye et la Turquie signent des accords économiques et maritimes

Le gouvernement libyen basé à Tripoli a signé lundi des accords économiques et maritimes préliminaires avec la Turquie.

Cette initiative intervient alors que les tensions entre les deux gouvernements rivaux, l’autre situé à l’est du pays, se sont accrues.

Les protocoles d’accord signés lundi ouvrent la voie à une coopération bilatérale accrue dans les secteurs des hydrocarbures et du pétrole.

« Nous soulignons la nécessité pour la communauté internationale de s’acquitter de ses devoirs envers la Libye avec plus de sérieux et de conscience, et de traiter fermement (avec) et avec fermeté contre les pays qui font obstacle au processus pacifique et démocratique en Libye. » a déclaréNajla Mangoush, ministre libyen des Affaires étrangères.

La Turquie a été un soutien important du gouvernement libyen basé à Tripoli, dirigé par Abdul Hamid Dbeibah.

« Tout d’abord, l’accord sur les hydrocarbures que nous venons de signer vise à permettre la coopération entre les entreprises turques et les entreprises libyennes (dans des domaines) tels que l’exploration et le forage avec une entente « gagnant-gagnant » dans nos juridictions maritimes à la fois sur terre et en mer. » a expliquéMevlut Cavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères.

La Libye est dans le chaos depuis qu’un soulèvement soutenu par l’OTAN a renversé et tué le président de longue date Moammar Kadhafi en 2011.

Pendant des années, le pays a été divisé entre des administrations rivales, l’une basée à l’est et l’autre à l’ouest, chacune soutenue par des milices et des gouvernements étrangers.

Voir Aussi

Ouganda : une application mobile pour surveiller son foetus

Daisy Ankunda est bientôt sur le point d’accoucher. Pendant ce trimestre, elle doit surveiller constamment …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
3 + 16 =