Nigéria : au moins 16 militaires tués dans un conflit communautaire

Au moins 16 militaires, dont quatre officiers, ont été tués dans le sud du Nigeria, alors qu’ils étaient déployés dans le cadre d’une mission de conciliation entre les communautés des villages voisins d’Okuama, d’ethnie Urhobo, et d’Okoloba, d’ethnie Ijaw.

Le gouverneur de l’Etat du Delta, Sheriff Obore vwori, a affirmé dans un communiqué, prendre « toutes les mesures nécessaires pour démasquer les auteurs de cet acte ignoble ».

Ces dernières semaines, des affrontements avaient fait de nombreux morts, entre les communautés d’Okuama et d’Okoloba. Les médias locaux ont rapporté que le conflit dans le Delta entre ces deux communautés, était lié à un différend foncier persistant , qui s’est soldé par l’enlèvement d’un homme. Les soldats avaient tenté en vain de négocier sa libération.

Bien qu’ils soient principalement déployés dans le cadre d’opérations spéciales de sécurité dans le pays d’Afrique de l’Ouest, les soldats nigérians sont parfois envoyés pour résoudre des conflits au sein des communautés, et dans les zones où les affrontements meurtriers sont fréquents.

Voir Aussi

Adama Dieng nommé envoyé spécial de l’UA pour la prévention du crime de génocide et les atrocités de masse en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a nommé samedi le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 × 29 =


Disponible sur Google Play

Articles récents