Presse sénégalaise et corruption / Politiciens sénégalais et banditisme

Il est certes vrai, que depuis des années, la presse sénégalaise est souvent taxée de corrompue par les uns et les autres.
Dans tous les corps de métier, il existe des gens sans éthique ni déontologie mais on y trouve également des hommes de principes qui ont leur honneur en bandoulière.
Cette presse attaquée de partout, n’est pas exempte de reproches mais, elle est aussi à saluer pour le travail abattu depuis toujours pour le triomphe de la démocratie et de l’état de droit.
Il est aussi important de souligner que, dans notre Sénégal, s’il y a des gens qui doivent tout au peuple et qui sont malheureusement au coeur de tous les scandales qui briment notre Nation, c’est les hommes politiques.

De quoi ces politiciens n’ont – ils pas été présumés ou condamnés?

Cette classe politique qui a toujours été et qui continue toujours d’être au centre de tous les actes de banditisme qu’on vit dans ce pays; du viol aux homicides en passant par les trafics de faux billets et de passeports diplomatiques, sans oublier les détournements de deniers publics, la corruption et j’en passe.
La logique voudrait que, quand on appartient à cette frange de la population, on s’abstient de donner des leçons de morale aux autres. La preuve, quand quelqu’un raconte des contre-vérités , on le taxe de « politicien ». Pour dire combien la parole d’un politicien manque de valeur dans ce pays.

Vive le Sénégal

Djibril Boye

Voir Aussi

Burkina Faso : l’ambassadeur français rappelé à Paris

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé jeudi le rappel de son ambassadeur au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 + 5 =