République Démocratique du Congo : une tentative de coup d’État déjouée

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (RDC) ont repoussé une tentative de coup d’État impliquant des combattants congolais et étrangers dimanche matin, a déclaré un porte-parole de l’armée congolaise lors d’une adresse télévisée.

« Les forces armées de la République Démocratique du Congo informent le public national et international qu’une tentative de coup d’État a été étouffée dans l’œuf par les forces de défense et de sécurité. Cette tentative impliquait des étrangers et des Congolais. Ces étrangers et Congolais ont été arrêtés, y compris leur chef. Les forces de défense et de sécurité demandent à la population de vaquer à leurs occupations librement et paisiblement. La situation est entièrement sous contrôle, » a déclaré le général de brigade Sylvain Ekenge.

Selon notre correspondant sur place, des hommes armés ont attaqué le bureau du Président tôt dimanche matin mais ont été vaincus. Les assaillants comprenaient des citoyens congolais et des étrangers qui ont été arrêtés.

Plus tôt, deux gardes et un assaillant ont été tués lors d’une attaque contre la maison de Vital Kamerhe, un membre du parlement qui devrait être nommé président de l’Assemblée nationale, selon son porte-parole et l’ambassadeur du Japon dans des publications sur X.

L’ambassade des États-Unis a émis une alerte de sécurité dimanche, avertissant d’une « activité en cours des éléments de sécurité de la RDC » et de rapports de coups de feu dans la zone. Des soldats ont été déployés dans certaines zones de Kinshasa et la situation est toujours sous surveillance. Peu de personnes sont prêtes à parler de cette question sensible de sécurité.

Cet incident met en lumière la situation sécuritaire toujours fragile en RDC, où les forces de sécurité continuent de faire face à des défis importants.

Voir Aussi

Paris : l’engagement du Chef de l’État sénégalais en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale

Le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye s’est engagé, jeudi à Paris, à œuvrer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *