Sénégal : l’école coranique de Coki brille sur l’Afrique de l’Ouest

A 220 kilomètres de Dakar, l’école coranique de Coki fait référence au Sénégal. Depuis près de 80 ans, ce haut lieu de l’enseignement du Livre saint de l’islam, accueille des apprenants venus également des pays voisins. 

Avec une capacité de 5.497 élèves de tous les âges, l’école coranique de Coki dispense un enseignement islamique de référence. A Coki, au nord-ouest dans la région historique du Cayor connue de longue date pour son centre d’enseignement coranique, il ne saurait être question de discrimination. Le quotidien est le même pour l’ensemble des pensionnaires qui viennent de partout. Tel que le recommande le Coran.

Réveil dès 4 heures du matin, suivi de l’apprentissage jusqu’à l’heure de la prière. Une rigueur qui fait toute sa réputation. Cités en exemple dans leurs domaines respectifs, les anciens pensionnaires de ce centre font aujourd’hui la fierté du pays. L’un des plus célèbres, Serigne Mboup, PDG d’une grande société, mécène reconnu et maire de Kaolack, l’une des plus grandes villes du Sénégal.

Coki attire désormais jusqu’au-delà des frontières sénégalaises. Les futurs mémorisateurs du Coran viennent du Mali, Mauritanie, les deux Guinées, Sierra Léone et Libéria. A elle seule, la Gambie qui y compte près de 300 apprenants.

Par Moustapha Cissé

Voir Aussi

La Fondation Mastercard veut créer 30 millions d’emplois en Afrique, d’ici à 2030

«Nous voulons que nos programmes soient des catalyseurs», a dit Serge-Auguste Kouakou, le directeur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[wonderplugin_cond deviceexclude="Mobile"] Disponible sur Google Play [/wonderplugin_cond]

Articles récents