Union Africaine : William Ruto appelle les dirigeants à exploiter les ressources du continent

Le Président du Kenya, William Ruto, a prononcé un discours acclamé lors du 3e Sommet panafricain des parlementaires sur la politique climatique et l’équité.

Le président William Ruto a mis au défi les dirigeants africains d’utiliser l’énergie verte abondante du continent pour se positionner comme un centre industriel vert.

Il a appelé les pays du Nord à délocaliser leurs industries en Afrique et à mettre fin à l’utilisation des combustibles fossiles.

« Nous avons tout ce qu’il faut pour développer nos industries et faire de l’Afrique l’usine propre et verte du monde », a-t-il déclaré à Johannesburg mercredi. 

Selon William Ruto, le déplacement des industries en Afrique renforcera la balance commerciale du continent, atténuera la pression sur les devises africaines et atténuera la vulnérabilité découlant de la dépendance à l’égard des chaînes d’approvisionnement capricieuses.

Il a parlé du potentiel de l’Afrique pour aider à atténuer le changement climatique. « Notre continent a le potentiel d’éliminer plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an », dit-il.

S’exprimant en Afrique du Sud où il s’est adressé au Troisième Sommet des parlementaires africains sur la politique climatique et l’équité, le Président a déclaré que l’Afrique est restée désavantagée au sein du Conseil où les questions mondiales les plus importantes sont discutées.

« L’Afrique exige et mérite deux sièges permanents au Conseil de sécurité », a déclaré William Ruto.

Le président kenyan William Ruto a exhorté mercredi les généraux belligérants du Soudan à « mettre fin aux absurdités » et a appelé à repenser l’Union africaine(UA) pour mieux aborder les conflits sur le continent.

Environ 1000 personnes ont été tuées et près d’un million ont été déplacées au Soudan depuis que des batailles entre le chef de l’armée Abdel Fattah al-Burhan et son ancien député Mohamed Hamdan Daglo, qui dirige une force paramilitaire, ont éclaté en avril.

« Dans l’état actuel des choses, nous ne sommes pas en mesure de mettre fin à cette absurdité sur notre propre continent », a déclaré Ruto, ajoutant que les efforts de l’UA en faveur de la paix et de la sécurité reposaient sur des financements extérieurs.

Voir Aussi

La Fondation Mastercard veut créer 30 millions d’emplois en Afrique, d’ici à 2030

«Nous voulons que nos programmes soient des catalyseurs», a dit Serge-Auguste Kouakou, le directeur de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[wonderplugin_cond deviceexclude="Mobile"] Disponible sur Google Play [/wonderplugin_cond]

Articles récents