Cannes : les tirailleurs sénégalais à l’affiche

C’est à la fois l’histoire de la France, et de l’Afrique qui se dévoile à Cannes avec ce film poignant, « Tirailleurs », qui raconte le drame d’un jeune sénégalais capturé dans son village en 1917, pour servir aux côtés des Français, durant la Grande guerre.

Son père, incarné par le célèbre Omar Sy, s’enrôle lui aussi pour veiller sur son fils, dans une France métropolitaine froide et inconnue, à des milliers de kilomètres de leur Afrique natale.

Le film a été présenté mercredi au Festival de Cannes dans la catégorie « Un certain regard ».

Un film arrivé tard en sélection, de l’aveu même du patron du festival Thierry Frémaux mais qui a conquis le public lors de cette soirée d’ouverture.

Ce long métrage met en scène l’horreur de la guerre et la relation tourmentée d’un père et son fils mais aussi le destin tragique de ces milliers de combattants africains montés au front aux côtés des poilus  et laissés pour compte par la France pendant de longues décennies.

L’occasion de rappeler qu’au moins 30 000 tirailleurs sénégalais sont morts sur les champs de bataille durant la Première guerre mondiale. un chiffre qui varie selon les sources.

Voir Aussi

Afrique du Sud : Ramaphosa exige une action des pays pollueurs

Devant le Parlement britannique, mardi, le président Cyril Ramaphosa a appelé Londres à plus d’action …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
14 × 25 =