ONU : l’économie mondiale croîtrait de 3,1% en 2022

L’ONU révise à la baisse ses estimations de la croissance mondiale pour cette année. Et ce, en raison de la guerre en Ukraine qui «a bouleversé la fragile reprise économique post-pandémie notamment en déclenchant une crise humanitaire dévastatrice en Europe, en augmentant les prix des denrées alimentaires et des matières premières et en exacerbant les pressions inflationnistes à l’échelle mondiale». Ainsi, selon le Rapport sur «La Situation et les perspectives de l’économie mondiale», celle-ci ne devrait croître que de 3,1% en 2022, en baisse par rapport aux prévisions de croissance de 4% publiées en janvier 2022. Les nouvelles projections de l’ONU tablent également sur une inflation mondiale qui passera à 6,7% en 2022, soit le double de la moyenne de 2,9% sur la période 2010-2020, avec de fortes hausses des prix des aliments et de l’énergie.

Les révisions à la baisse des perspectives de croissance concernent tous les pays, y compris les plus grandes économies du monde (les États-Unis, la Chine et l’Union européenne) et la majorité des autres économies développées et en développement. Les perspectives de croissance s’affaiblissent, en particulier dans les économies en développement importatrices de produits de base, et ce, sous l’effet de la hausse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires, selon les économistes de l’ONU. Les perspectives se sont aggravées par le risque d’insécurité alimentaire, particulièrement en Afrique, notent-ils.

Voir Aussi

Jorge Sampaoli quitte l’Olympique de Marseille

L’officialisation n’a pas traîné ! Comme évoqué un peu plus tôt ce vendredi, Jorge Sampaoli …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 − 3 =