Gabon : le Général Oligui Nguema appelle à une trêve sociale

Le président de la Transition, le Général Brice Clotaire Oligui Nguema, a appelé, ce samedi 30 mars, à Libreville, les représentants du Conseil gabonais du Patronat, du Conseil gabonais des Travailleurs du secteur privé, et des agents publics civils et militaires, à une trêve sociale pour faire avancer l’économie nationale et pour prendre une part active au dialogue national inclusif, rapporte un communiqué de la présidence de la République parvenu à l’AGP.

« Dans un élan patriotique, le Géneral Oligui Nguema a exhorté les membres des différentes corporations syndicales à instaurer une trêve sociale, afin de faire avancer l’économie nationale, de s’impliquer pleinement aux consultations nationales, afin d’y apporter des propositions constructives pour l’intérêt supérieur de la nation », indique le communiqué.

Le chef de l’Etat gabonais s’est engagé à apporter des solutions concrètes aux doléances posées par ses hôtes du jour.

Il s’agit notamment de la construction de la Bourse Nationale du Travail, à l’instar des autres pays d’Afrique, de l’augmentation et l’harmonisation des grilles salariales dans le secteur privé, de la revalorisation de la pension retraite dans le secteur privé, de la gabonisation et de la sécurisation des emplois conformément à la réglementation en vigueur et à une meilleure représentativité lors du dialogue national entres autres.

Cette rencontre « franche » et « ouverte » a été l’occasion pour les différents intervenants d’exprimer au président Oligui Nguema leur gratitude pour ces instants privilégiés durant lesquels ils ont pu exprimer leur reconnaissance pour les œuvres accomplies par les autorités à l’endroit de leurs corporations respectives ainsi que leurs attentes.

Saluant l’amélioration significative des conditions des travailleurs enregistrées telles que l’octroi de postes budgétaires dans le secteur public, l’arrimage des pensions, la régularisation des situations administratives, et la promotion de certains syndicalistes à des postes de responsabilité au sein des institutions de la République, entres autres, les représentants des corporations sus mentionnées ont exprimé leurs attentes au président de la Transition à l’orée la tenue des grandes assises nationales qui s’ouvriront le 2 avril prochain.

Cette rencontre participe des consultations régulières engagées par le chef de l’Etat avec les forces vives de la Nation.

Voir Aussi

Afrique du Sud : Zuma en passe d’être expulsé de l’ANC

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma devrait faire l’objet d’une audience disciplinaire du Congrès national africain …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *