Guinée équatoriale : dernière ligne droite avant la présidentielle

La campagne électorale bat son plein en Guinée équatoriale ou les électeurs sont attendus aux urnes ce dimanche pour élire un nouveau président de la république.

Le candidat du parti au pouvoir Teodoro Obiang Nguema, 80 ans brigue un sixième mandat à la tête de l’Etat. Il aura comme adversaires, Buenaventura Monsuy du parti de la Coalition social-démocrate et Essono Ondo Andress, président du parti de l’opposition, Convergence pour la démocratie sociale.

 » Ces élections qui vont se dérouler le 20 novembre prochain, se déroulent dans une ambiance formelle…. Des observateurs internationaux, la société civile seront présents comme vous l’avez constaté dans la ville  », explique Luciano Ndong Alberto, Journaliste équatoguinéen. 

Sur le terrain, les deux partis de l’opposition sont peu visibles, la campagne est dominée par les meetings et les affiches du président sortant, soutenu par 14 partis de l’opposition.  Dimanche, le équatoguinéens éliront aussi les membres de leur parlement et les maires du pays.

L’opposition estime que l’heure du changement est arrivée

  »Nous sommes persuadé que les équatoguinéens veulent écouter un message diffèrent que celui véhiculé par le parti au pouvoir, Ils ont besoins d’un message d’espoir et nous pouvons le leur donner. Nous disons à travers cette élection que les dirigeants ne peuvent pas résoudre nos problèmes », affirme Essono Ondo Andress, président Convergence pour la démocratie sociale. 

L’élection présidentielle avait été avancée de 5 mois. Le gouvernement avait justifié sa décision par le souci de réduire les couts d’organisation du scrutin dans un contexte de crise économique.

Voir Aussi

Ouganda : une application mobile pour surveiller son foetus

Daisy Ankunda est bientôt sur le point d’accoucher. Pendant ce trimestre, elle doit surveiller constamment …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
19 − 15 =