Mali : après des critiques sur la transition, Etienne Fakaba arrêté et placé en garde a vue

Après avoir critiqué la gestion de la transition au Mali dans un livre intitulé ‘Propagande, Agitation, Harcèlement, la communication gouvernementale pendant la transition au Mali’, Etienne Fakaba Sissoko, économiste et ancien conseiller présidentiel, a été arrêté et placé en garde à vue. 

Selon des informations de DW, il avait également publié le lundi 25 mars un message sur les réseaux sociaux concernant la période de transition qui devait officiellement prendre fin le 26 mars 2024.

Le mercredi, Etienne Fakaba Sissoko a été placé sous mandat de dépôt. Il est accusé, selon ses proches, d’atteinte au crédit de l’État, d’injures, de propagation de fausses nouvelles attribuées à des tiers, faites de mauvaise foi et susceptibles de perturber l’ordre public.

À noter qu’Etienne Fakaba Sissoko avait déjà été emprisonné pendant six mois en 2022 pour avoir commenté l’impact des sanctions économiques de la Cédéao contre le Mali.

Voir Aussi

Adama Dieng nommé envoyé spécial de l’UA pour la prévention du crime de génocide et les atrocités de masse en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a nommé samedi le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 3 =


Disponible sur Google Play

Articles récents