Militaires ivoiriens arrêtés au Mali : Guillaume Soro appelle à une “solution diplomatique négociée”

L’ancien Président de l’Assemblée nationale ivoirienne Guillaume Kigbafori Soro, a appelé samedi à une « solution diplomatique négociée » pour la libération des 49 militaires ivoiriens arrêtés depuis une semaine au Mali par le gouvernement de transition de ce pays.

« J’ai appris avec gravité l’arrestation le dimanche 10 juillet 2022 de 49 soldats ivoiriens à Bamako… J’en appelle au calme et à l’apaisement. Je demeure fermement convaincu qu’une solution diplomatique négociée est possible », a estimé Guillaume Soro dans un communiqué parvenu à Abidjan.net.

« Aussi voudrais-je en appeler à l’implication du chef de l’Etat togolais SEM. Faure Gnassingbé et à l’appui du chef de l’Etat du Congo SEM. Denis Sassou N’Guesso pour trouver une solution africaine qui preserve avant tout la dignité de tous », a également proposé M. Soro.

Dimanche dernier, quarante-neuf ( 49) soldats ivoiriens ont été mis aux arrêts à Bamako par les autorités de la transition au Mali qui disent les considérer comme des  » mercenaires ».

De son côté, la Côte d’Ivoire a justifié que la présence de ses soldats au Mali s’est faite dans un cadre légal appelant à leur « libération sans délai».

Voir Aussi

Guinée : les révélations de l’avocat de Toumba Diakite suite au renvoi de son procès

Ouvert ce mercredi 28 septembre 2022, 13 ans après la commission des faits, le procès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 2 =