Rwanda : 319 millions de dollars du FMI contre le réchauffement climatique

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un financement de 319 millions de dollars en faveur du Rwanda pour « soutenir la lutte contre les changements climatiques ».

Ce programme s’inscrit dans la droite ligne de son Fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, « afin de résoudre une partie du problème de changement climatique, et de mieux préparer les pays aux risques de pandémies futures ».

Il prévoit des prêts aux pays pauvres, remboursables sur une période de 20 ans, avec une grâce de 10 ans et demi.

Premier du genre pour un pays d’Afrique, il permettra d’aider les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire, vulnérables « à relever les défis structurels à long terme tels que le changement climatique grâce à des financements à long terme et à faible coût », a déclaré le FMI.

Ces dernières années, le changement climatique devient un enjeu de développement majeur pour les pays africains jugés peu pollueurs mais en première ligne quant aux conséquences du réchauffement climatique.

Le Rwanda est le premier pays africain à bénéficier d’un aide dans ce cadre. Deux pays américains, le Costa Rica et l’île de la Barbade ont également trouvé un accord avec le FMI pour en bénéficier.

«Le Rwanda dispose d’un bilan solide en termes de réformes économiques et est très avancé dans la mise en place d’une stratégie climat ». Ce financement « doit permettre de soutenir les autorités dans leurs efforts de stabilisation macroéconomique (…) et d’adaptation au changement climatique», selon le FMI.

Le pays devrait atteindre une croissance de 6,8% pour 2022, malgré le contexte économique mondial compliqué. 

Il reste confronté à une inflation élevée, les prix alimentaires ayant progressé de 15,9% en août. 

«Le Rwanda reste vulnérable aux chocs extérieurs. Les prix de l’énergie et alimentaires élevés vont continuer à nourrir l’inflation et affaiblir ses réserves», a cependant souligné Haimanot Teferra, responsable de l’équipe du FMI qui s’est rendue sur place du 26 septembre au 7 octobre.

Voir Aussi

Élections en Afrique du Sud : début du vote par anticipation

Les Sud-Africains qui ont reçu une autorisation spéciale pour voter par anticipation ont voté lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

[wonderplugin_cond deviceexclude="Mobile"] Disponible sur Google Play [/wonderplugin_cond]

Articles récents