Sao Tomé-et-Principe : tentative avortée de coup d’Etat

Une tentative de coup d’Etat a échoué dans la nuit de jeudi à vendredi à Sao Tomé-et-Principe, petit pays insulaire du golfe de Guinée considéré comme un modèle de démocratie parlementaire en Afrique, a annoncé le Premier ministre Patrice Trovoada.

Quatre hommes, dont l’ancien président de l’Assemblée nationale sortante Delfim Neves et un ex-mercenaire déjà auteur d’une tentative de putsch en 2009, qui ont été arrêtés, ont tenté d’attaquer le quartier général de l’armée, a précisé M. Trovoada dans une vidéo authentifiée et envoyée à l’AFP à Libreville par la ministre de la Justice Ilsa Maria dos Santos Amado Vaz.

Le chef du gouvernement, qui apparaît assis à un bureau, les traits fatigués, en tee-shirt sous un vêtement de pluie, a tenu à « rassurer » la population et « la communauté internationale ».

« Il y a eu une tentative de coup d’Etat qui a débuté autour de 00h40 et (…) s’est terminée peu après 6h du matin », a-t-il poursuivi, ajoutant : « Les forces armées ont subi une attaque dans une caserne ».

Une habitante contactée par téléphone par l’AFP a raconté sous couvert de l’anonymat qu’elle avait entendu des « tirs d’armes automatiques et d’armes plus lourdes, ainsi que des détonations, deux heures durant à l’intérieur du QG de l’armée » dans la capitale Sao Tomé.

Voir Aussi

Namibie : la statue d’un officier colonial allemand démontée

Le monument de Curt von François, un commissaire de l’armée allemande à qui l’on attribue …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 × 5 =