Soudan : les belligérants concluent un cessez-le-feu de 72 heures

Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken a annoncé lundi que les généraux rivaux, Abdel Fattah al-Burhan et Mohamed Hamdan Daglo****dans le conflit au Soudan avaient accepté un cessez-le-feu de trois jours dans tout le pays.

« Après d’intenses négociations ces dernières 48 heures, l’armée soudanaise et les Forces de soutien rapide ont accepté de mettre en oeuvre un cessez-le-feu dans tout le pays à compter de minuit le 24 avril (lundi 22H00 GMT), devant durer 72 heures », a affirmé M. Blinken dans un communiqué. 

« Durant cette période, les Etats-Unis s’attendent à ce que l’armée et les FSR respectent pleinement et immédiatement ce cessez-le-feu », a-t-il ajouté.

Le secrétaire d’Etat américain ajoute que les États-Unis travaillent avec leurs alliés et partenaires en vue de la mise en place d’une « commission » qui serait chargée de négocier une cessation permanente des hostilités au Soudan.

Antony Blinken s’était entretenu lundi avec son **homologue kenyan, Monsieur Amar Belani,**au sujet du conflit au Soudan et a multiplié dernièrement les échanges avec les deux généraux, ainsi qu’avec des pays de la région et l’Union africaine

De nombreux pays mènent des opérations de rapatriement de leurs ressortissants ou de leur personnel diplomatique du Soudan, où la guerreentre armée et paramilitaires fait rage depuis le 15 avril dernier.

Voir Aussi

Paris : l’engagement du Chef de l’État sénégalais en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale

Le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye s’est engagé, jeudi à Paris, à œuvrer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *