Tchad : Mahamat Idriss Deby dresse le bilan d’une année de transition

Au Tchad, le président de la transition a fait le point sur son année au pouvoir. Nommé le 21 avril 2021, un jour après le décès de son père le président Idriss Deby, Mahamat Idriss Deby a évoqué les ratés, mais aussi les réalisations positives effectuées par le Conseil Militaire de Transition (CMT) qu’il dirige.

« Démentant les pronostics présagés, la déchirure sociale pour notre nation et le chaos institutionnel pour notre pays, la transition continue résolument son chemin depuis une année tant bien que mal », a déclaré Mahamat Idriss Deby, président de la transition.

Autres sujets abordés lors de son allocution : la préservation de la paix, de la sécurité, de l’union nationale et de l’intégrité territoriale du pays. Mais aussi, les défis qui restent à relever par le Conseil Militaire de Transition, comme le déroulement optimal du Dialogue national inclusif, incluant la participation des groupes rebelles.

« Comme annoncé précédemment, les travaux du dialogue national inclusif commenceront le 10 mai 2022 à N’Djamena », continue le président de la transition. « C’est un rendez-vous crucial à ne pas manquer à l’issue duquel notre cher et beau pays va se doter des institutions pérennes répondant aux aspirations profondes et légitimes du peuple tchadien souverain. »

Le président de la transition a justifié la prise de pouvoir des militaires, qui aurait permis d’éviter un vide institutionnel, après « la disparition du président de la République (..) tombé en défendant la mère patrie ».

Voir Aussi

Sao Tomé-et-Principe : le Portugal enquête sur la tentative de coup d’Etat

Le Portugal a annoncé lundi avoir dépêché une équipe d’enquêteurs et d’experts de la police …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =