Transport aérien : Air Côte d’Ivoire inaugure une nouvelle ligne directe Abidjan-Casablanca

Air Côte d’Ivoire, la compagnie aérienne nationale ivoirienne, a inauguré ce mardi 7 mai 2024 sa nouvelle route reliant Abidjan à Casablanca. Un cap stratégique pour la compagnie qui étend ainsi son réseau au Maroc et marque son arrivée en Afrique du Nord.

Selon Laurent Loukou, le directeur général, «le premier vol commercial est prévu pour le 14 mai prochain avec un programme de 4 vols directs par semaine». Les départs d’Abidjan sont prévus les mardis et vendredis à 12h20 pour une arrivée à 17h55 à Casablanca, et le jeudi et dimanche à 8h30 pour atterrir à 14h05. Au retour, les vols quittent Casablanca les mardis et vendredis à 19h25 pour Abidjan à 23h00, et les jeudis et dimanches à 15h35 pour une arrivée à 19h10.

«Cette route est une autre ouverture du Maroc sur notre réseau de 20 destination d’Afrique de l’Ouest et du Centre. Casablanca devient notre 21ème destination sur le continent et la première en Afrique du Nord», précise le général Abdoulaye Coulibaly, président du Conseil d’Administration, lors d’une conférence de presse le 7 mai 2024 à Casablanca.

Développement du long-courrier en vue

Au-delà de cette nouvelle desserte régionale, Air Côte d’Ivoire ambitionne de se lancer prochainement sur le long-courrier. «Compte tenu de la saturation du marché régional, la prochaine étape est le lancement des vols long-courriers principalement opérés vers Paris, Washington, New York, Londres, Genève et Beyrouth», ont annoncé ses dirigeants. Trois Airbus A330-900Neo doivent être acquis, deux en décembre 2024 et mai 2025, et un autre en location en juin 2027.

Une stratégie d’expansion soutenue

Cette stratégie de développement s’inscrit dans une trajectoire de croissance forte pour Air Côte d’Ivoire. Entre 2012 et 2022, la compagnie a acquis 9 avions supplémentaires. Sur cette période, elle a transporté 6,7 millions de passagers pour un chiffre d’affaires de 1001 milliards de FCFA (1,527 milliard d’euros).

D’ici 2031, ses objectifs sont ambitieux avec une flotte de 18 appareils, 35 destinations africaines, 12,55 millions de passagers transportés et un chiffre d’affaires prévisionnel de 2.449 milliards FCFA (3,736 milliards d’euros). «Pour le moment, nous ne sommes pas encore rentables mais notre rentabilité est meilleure que prévue dans notre plan d’affaires», a nuancé Laurent Loukou.

https://youtube.com/watch?v=BEC0NCKsqpg%3Ffeature%3Doembed

Pour accompagner son développement, Air Côte d’Ivoire tisse des partenariats avec d’autres compagnies africaines et européennes. Un code-share est déjà opérationnel avec Ethiopian Airlines sur la destination États-Unis. Un mémorandum avec Air Sénégal, depuis décembre 2023, prévoit une coopération commerciale, opérationnelle et sur la formation.

Lire aussi : RAM, Air Senegal et Air Côte d’Ivoire: des alliances au grand bonheur des voyageurs

De nouveaux accords sont également en préparation, avec un code-share à venir avec Royal Air Maroc sur le Maroc et avec Air France sur des destinations qui restent à préciser. Sur l’aéroport de Casablanca, les principaux concurrents d’Air Côte d’Ivoire seront Royal Air Maroc et Air Sénégal. Le partage de ce marché sera donc un enjeu clé les mois à venir.

Avec cette stratégie audacieuse, le pari est désormais de confirmer la montée en puissance d’Air Côte d’Ivoire comme acteur aérien panafricain incontournable.

Voir Aussi

Paris : l’engagement du Chef de l’État sénégalais en faveur de la campagne de GAVI pour la souveraineté vaccinale

Le chef de l’Etat sénégalais, Bassirou Diomaye Faye s’est engagé, jeudi à Paris, à œuvrer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *