Gaza : au moins 42 personnes ont été tuées, samedi

Au moins 42 personnes sont mortes lors d’attaques israéliennes sur des quartiers de la ville de Gaza, dans le nord de l’enclave palestinienne, samedi.

Une frappe israélienne sur des maisons à Al-Shati, l’un des huit camps de réfugiés historiques de la bande de Gaza, a tué 25 personnes, tandis que 17 autres Palestiniens ont été tués lors d’une frappe sur des maisons dans le quartier d’Al-Tuffah.

Il s’agit de la dernière attaque meurtrière en date dans la bande de Gaza, où des centaines de milliers de personnes ont fui les combats entre Israël et le Hamas.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a déclaré samedi que l’ampleur de ce que son équipe a vu à la suite des frappes qui ont tué 25 personnes vendredi près de son hôpital était « sans précédent » pour son équipe à Gaza. 

« Il y avait des piles de cadavres, du sang partout. Franchement, je n’ai jamais rien vu de tel », a déclaré William Schomburg, chef du bureau du CICR à Rafah. 

Depuis le 7 octobre, la guerre d’Israël contre Gaza a fait au moins 37 551 morts et 85 911 blessés. 

Le bilan révisé des attaques menées par le Hamas en Israël s’élève à 1 139 morts, et des dizaines de personnes sont toujours retenues en captivité à Gaza.

Voir Aussi

Paris prêt à financer la liaison électrique entre Casablanca et le Sahara occidental

La France est prête à participer au financement d’un câble électrique de 3 gigawatts reliant …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *