L’armée luxembourgeoise restera présente au Mali jusqu’à fin 2022

Depuis 2020, l’armée luxembourgeoise est présente au sein de l’EUTM Mali avec un détachement d’une vingtaine de militaires et des drones Raven au sein de la Force Protection. Il s’agit de leur plus grosse mission à l’étranger.

Suite à la fin ou la suspension temporaire de l’EUTM Mali, le ministre de la Défense luxembourgeois François Bausch a fait le point aux membres de la commission jointe des Affaires étrangères et de la Défense de la Chambre des députés sur la participation de l’armée luxembourgeoise à cette mission alors que le mandat se termine à la fin du mois de mai. Trois options étaient sur la table: un retrait des militaires luxembourgeois à la fin du mandat, une prolongation du mandat actuel ou alors un redéploiement de l’EUTM dans d’autres pays du Sahel.

Sur les trois, le ministre François Bausch a décidé de prolonger le déploiement de l’armée luxembourgeoise au moins jusqu’à la fin 2022 avec en parallèle l’évaluation stratégique de l’EUTM Mali. « Les résultats de cette évaluation nous permettront de prendre une décision en toute connaissance de cause. Un départ précipité du Mali pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour la région mais aussi pour l’Union européenne », a argumenté le ministre François Bausch.

L’armée luxembourgeoise a également deux militaires déployés au sein de la Minusma où elle fournit des capacités satellitaires. Le mandat devait prendre fin cette année mais aucune communication n’a été faite à ce sujet.

Voir Aussi

Adama Dieng nommé envoyé spécial de l’UA pour la prévention du crime de génocide et les atrocités de masse en Afrique

Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a nommé samedi le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 27 =


Disponible sur Google Play

Articles récents