Afrique : le Maroc fournit l’environnement « propice » pour favoriser la mobilisation des capitaux

Le président de la Banque Africaine de Développement (BAD), Akinwumi Adesina, a affirmé que le Maroc fournit l’environnement « propice » pour favoriser la mobilisation des capitaux pour le continent africain.

« Le Royaume, de par son système de gouvernance, constitue un environnement propice qui sera à même de favoriser la mobilisation des ressources et des capitaux pour l’Afrique », a dit Akinwumi Adesina, en marge du 14ème Sommet des affaires USA-Afrique qui se déroule jusqu’au 22 juillet à Marrakech.

Aussi, le président de la BAD a souligné que le Maroc a été l’un des premiers pays à soutenir la création d’Africa50, plateforme panafricaine d’investissement dans les infrastructures.

Et de soutenir que le Royaume est le pays hôte du siège d’Africa50 et un actionnaire majeur à double titre à travers la participation de l’Etat marocain et celle de Bank Al-Maghrib (BAM) dans le capital de la plateforme.

Parallèlement, Akinwumi Adesina, a qualifié la contribution du Maroc au Fonds africain de développement (FAD) de « geste noble ».

« Je tiens à remercier Sa Majesté le Roi Mohammed VI à cet effet. Chaque contribution au Fonds nous permettra de procéder à des financements et des subventions à des conditions favorables aux pays africains confrontés à des défis émergents et de contribuer au développement économique et social de ces pays« , a-t-il soutenu.

Concernant le partenariat Maroc-BAD, Akinwumi Adesina, a fait état de plus de 170 opérations dans différents secteurs depuis 1978 et jusqu’à la fin de 2020, pour un total de plus de 11 milliards de dollars américains.

En 2022, la BAD et le ministère marocain de l’Economie et des Finances ont signé deux accords de prêts d’un total de 91 millions d’euros, destinés à compléter le financement des projets d’extension et de modernisation de l’aéroport de Rabat-Salé et de construction du port Nador West Med, a-t-il rappelé.

Et plus récemment, le Conseil d’administration de la BAD a approuvé un financement de 87 millions d’euros en faveur du Programme d’appui à la généralisation de la couverture sociale au Maroc, avec pour premier objectif de consolider les bases d’un programme de protection sociale viable selon une approche régionale de développement des politiques sociales, plus intégrée et plus inclusive.

« Vu l’importance grandissante de ce chantier pour le Royaume, nous estimons que ce programme contribuera à élargir la protection sociale, en particulier à la petite enfance, aux jeunes ainsi qu’aux travailleurs indépendants, en plus de contribuer à l’amélioration de la qualité du capital humain », a relevé le président de la BAD.

Voir Aussi

Mali : le Président de la transition à remis des équipements et aéronefs à l’Armée de l’air

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a présidé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 14 =