Gabon : Eyeghé Ndong va soutenir d’Ali Bongo à la prochaine présidentielle

Après son départ de l’opposition, l’ancien Premier ministre d’Omar Bongo, Jean Eyeghé Ndong, est sur le terrain en vue d’échanger avec sa base politique. Il s’est rendu en fin de week-end dernier auprès de ses militants du deuxième arrondissement de Libreville pour expliquer et fixer les uns et les autres sur sa nouvelle posture et ses choix. Nommé Haut-Commissaire de la République, 7 mois après son retrait de la Coalition pour la nouvelle République (CNR) formée autour de l’opposant Jean Ping, Jean Eyeghé Ndong a annoncé le 12 juin, lors d’une causerie politique dans le 2e arrondissement de Libreville qu’il soutiendra Ali Bongo Ondimba, s’il se portait candidat à la prochaine élection présidentielle. Le dernier Premier ministre d’Omar Bongo l’a fait savoir lors d’une rencontre avec sa base politique organisée par le Comité d’actions politiques (Cap 2023) dont il est l’initiateur. Lors de cette descente de terrain qu’il réalise après de longs mois d’absence, le natif de Nkembo avait à cœur de s’expliquer sur ses récents choix politiques et sur son positionnement à moins de quinze mois du prochain scrutin présidentiel. On retiendra d’emblée que le nouveau Haut-commissaire ne réintégrera par le Parti démocratique gabonais comme l’affirmaient plusieurs sources. Toutefois, il a fait savoir et avec assurance qu’il soutiendra Ali Bongo Ondimba à la prochaine présidentielle. «Je vous le dis sans ambages, Ali Bongo candidat à la prochaine élection présidentielle, je le soutiendrai», a-t-il déclaré. Là aussi, il a expliqué que ce soutien se fera à travers une autre plateforme. «On fait la politique avec la tête, et non avec le cœur», a-t-il dit à ses militants pour justifier ses choix. L’ancien sénateur fait remarquer qu’il a démissionné du PDG en 2009 pour «des raisons personnelles». «Je suis parti. Je ne peux plus y retourner. En revanche, je peux soutenir Ali Bongo dans une autre plateforme comme le CAP 2023, à défaut de créer une autre structure politique», a-t-il dit, les invitant également à se joindre à lui pour apporter un soutien massif au chef de l’État. En attendant la prochaine échéance électorale et les déclarations des forces en présence, Jean Eyeghé Ndong a entrepris cette tournée à Libreville dans l’optique d’expliquer à la population sa démarche politique, mais surtout sa sortie de la CNR qui a porté Jean Ping lors de la dernière élection présidentielle.

Voir Aussi

Jorge Sampaoli quitte l’Olympique de Marseille

L’officialisation n’a pas traîné ! Comme évoqué un peu plus tôt ce vendredi, Jorge Sampaoli …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 1 =