LE DÉPART DE SERIGNE PAPA MALICK SY SONNE COMME UNE ALERTE ! (Par Amadou Niang)


Arrêtons un peu les distractions et soyons attentifs aux événements qui se passent actuellement dans le monde en général et au Sénégal en particulier. Le monde est arrivé à un tournant décisif.
Dieu n’a jamais cessé de nous parler en parabole. Et personnellement, je pense que depuis un bon moment, il ne cesse de nous avertir.
Dans un de mes précédents posts, j’avais formulé mon inquiétude vis à vis de la situation stressante de Covid-19; mais j’avais aussi montré mon ÉMERVEILLEMENT face à la capacité de rappel à l’ordre du créateur à l’une de ses CRÉATURES REBELLES, l’être humain.
Mais malheureusement, j’ai l’impression que mon pays n’arrive pas à décrypter les messages du tout puissant. Au contraire, nous nous sommes beaucoup éloignés de l’essentiel en privilégiant les débats stériles, les danses, les injures, les propos discourtois, les compétitions entre certains disciples de confréries, la politique politicienne, les détournements, les mensonges, les dénonciations, les dénigrements, les calomnies, les médisances etc…
Serigne Papa Malick Sy, le dernier fils de Serigne Babacar Sy qui est décèdé hier, nous disait dans une de ses élocutions que : « La terre n’a jamais tremblé, elle nous interpelle pour nous rappeler qu’il y’a un Dieu que l’humanité semble oublier. Mais l’homme s’engouffre dans son entêtement pour ne pas entendre la voix de Dieu qui l’interpelle. »

C’est cet entêtement de l’homme qui m’inquiète sincèrement !
Et certains départs de certaines personnes d’une certaine manière me poussent à me poser certaines questions concernant le suicide mystique.
Je sais que ce dernier existe bel et bien et certains hommes de Dieu au Sénégal en ont fait usage dans le passé. Ils l’utilisent pour une raison ou une autre. Mais parfois, ils peuvent demander de rejoindre « Barzakh » pour ne pas assister aux conséquences de l’entêtement de l’homme.
Peut-être que nous pouvons toujours nous ressaisir.
Donc purifions nos cœurs, aimons-nous les uns les autres d’un amour sincère et inconditionnel et demandons pardon à Dieu. Parce que comme l’a si bien dit Serigne Papa Malick Sy « Si Dieu existe, rien n’est perdu, si Dieu n’existe pas tout est remis en question. Mais Dieu n’a jamais été un monstre ».
Stop aux distractions et soyons attentifs aux prochains évènements afin d’en tirer des leçons.

Repose en Paix Mame ! Vous partez avec la conscience tranquille, le sentiment d’avoir joué votre partition et accompli votre mission.

Amadou NIANG
amadouniang7@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 − 21 =