Le Nigéria accueille la 11ème Session Ordinaire du Comité d’Experts et la 5ème Session Ordinaire du Comité Ministériel de Suivi de GIRH en Afrique de l’Ouest

Les points focaux nationaux des 15 États membres de la CEDEAO et les principales organisations de la région, les partenaires techniques et financiers, les ministres responsables des ressources en eau des 15 États membres de la CEDEAO pour participer aux réunions statutaires du Cadre permanent de coordination et de suivi (PCMF) à la GIRH en Afrique de l’Ouest du 25 au 28 juin 2024 à Abuja, République Fédérale du Nigéria.

La réunion est organisée par le Centre de gestion des ressources en eau de la CEDEAO (WRMC).

C’est lors de la Conférence ministérielle ouest-africaine sur la gestion intégrée des ressources en eau, qui s’est tenue à Ouagadougou du 3 au 5 mars 1998, que les 16 pays de la CEDEAO de l’époque se sont fermement engagés à passer de la gestion sectorielle et technocratique des ressources en eau à une conformément aux principes adoptés par la conférence préparatoire de Dublin en janvier 1992 et approuvés par la CNUAD à Rio de Janeiro en juin 1992. La mise en œuvre des recommandations de cette conférence a conduit à l’adoption du Plan d’action régional pour la gestion intégrée des ressources en eau en Afrique de l’Ouest (PARGIRE-WA) par la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO en décembre 2000 et à la création d’un cadre permanent de coordination et de Suivi (PCMF) de la GIRH en Afrique de l’Ouest, par décision de la Conférence des Chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, en décembre 2001.

Considérant le fait que le processus régional GIRH en Afrique de l’Ouest est aujourd’hui dans une certaine léthargie marquée notamment par la non tenue des réunions statutaires du CPCS depuis ses dernières instances organisées à Dakar en novembre 2015, la mise en œuvre du 11. Session CTE et 5 la Session ordinaire du WSC à Abuja vise à donner un nouvel élan au processus régional GIRH en Afrique de l’Ouest, avec pour objectif premier de revoir le traitement régional GIRH en Afrique de l’Ouest et d’identifier des perspectives d’emploi prometteuses, en tenant compte du développement enregistré dans la région en termes de gestion des ressources en eau depuis 2015.

Les réunions d’Abuja se tiendront en deux phases. La première, qui se tiendra du 25 au 27 juin 2024 sera axée sur les réunions du comité technique d’experts (CTE), qui analysera l’état d’avancement de la mise en œuvre des résolutions 4. la session ordinaire du comité ministériel de suivi de la GIRH en Afrique de l’Ouest, suivie de la présentation du rapport d’activité CGRE/CEDEOW 2016-2023, du projet de programme et budget CGRE/COWOW état de la mise en œuvre du PREOW et des initiatives en cours ou prévues de la CEDEAOWO et des partenaires.

La deuxième réunion concerne le comité de suivi ministériel qui aura lieu le vendredi 28 juin.

Au cours de cette 5ème session ordinaire, plusieurs questions seront abordées, à savoir le projet de plan stratégique CEDEAO-GCRE 2020-2030, le projet de directive sur le développement des infrastructures hydrauliques en Afrique de l’Ouest, le projet de gestion partagée des ressources en eau en Afrique de l’Ouest, la relance du programme des ressources en eau. promotion de nouvelles organisations de bases transfrontalières en Afrique de l’Ouest ; étude institutionnelle pour une réforme du CPCS et opérationnalisation de l’Observatoire régional de l’eau.

Rappelez-vous que les participants attendus à la 11ème session du CTE sont, à savoir les points focaux nationaux Girh des 15 États membres de la CEDEAO ; les points focaux Girh des organisations de bassin de la région (ABCBT, ABN, ABV, ABM, OMVG, OMVS, CBLT, MRU) ; les représentants des institutions sous-régionales intervenant dans l’eau secteur en Afrique de l’Ouest (UEMOA, CILSS, ALG, GWP/AO); représentants d’institutions régionales africaines (AMCOW, BAD/FAE, EAA); partenaires techniques et financiers (PACO-UICN, OSS, Convention de 1992 sur l’eau, ACEWATER, WASCAL); agences de la CEDEAO impliquées dans la gestion de l’eau (WAPP, Direction de l’environnement, Direction de l’agriculture, Programme de lancement massif Djallon, PPDU, ECREEE, ARAA) et personnel de la CGRE-CEDEAO.

La 5ème réunion du Comité ministériel de suivi (CM) réunira les ministres responsables des ressources en eau des 15 États membres de la CEDEAO et le Commissaire aux ressources en eau de la CEDEAO.

Voir Aussi

Afrique du Sud : Zuma en passe d’être expulsé de l’ANC

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma devrait faire l’objet d’une audience disciplinaire du Congrès national africain …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *