Libreville : l’Etat réquisitionne des terres pour construire un marché et créer un accès au nouvel aéroport

Au cours du dernier conseil des ministres, le gouvernement a donné son accord pour l’adoption de deux projets de décrets portant déclaration d’utilité publique des terrains urbains situés dans la commune de Libreville.

Le premier projet porte « sur les terrains d’assiette de la voie reliant le carrefour Camp de Gaulle au carrefour dispensaire Okala », en vue d’aménager une voie d’accès et de contournement au nouvel aéroport international de Libreville.

Prévu pour être lancé au premier semestre 2022, pour une durée de 18 mois, le chantier de construction de la voie de contournement de l’aéroport international de Libreville sera exécuté dans le cadre d’un partenariat public-privé entre l’État gabonais et GSEZ Airport, concessionnaire de cet aéroport. Cette voie sera construite sur six kilomètres en 2 fois 2 voies, pour desservir la commune d’Akanda. Elle permettra ainsi d’atténuer les embouteillages dans cette partie de la ville.

Le second projet de décret déclare d’utilité publique le terrain formant « la parcelle n° 300 section ZN3 », située au lieu-dit Dragages, au quartier Nzeng Ayong, dans la Commune de Libreville. Ce terrain d’une superficie de 1989 mètres carrés va servir à la construction d’un marché à Nzeng Ayong.

Voir Aussi

Guinée : les révélations de l’avocat de Toumba Diakite suite au renvoi de son procès

Ouvert ce mercredi 28 septembre 2022, 13 ans après la commission des faits, le procès …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =