L’OMS lance une plateforme pour améliorer l’accès aux technologies et dispositifs médicaux

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) annonce le lancement en ligne du Système d’information sur les dispositifs médicaux (MeDevIS), la première plateforme mondiale d’échange d’informations en libre accès sur les dispositifs médicaux.

La plateforme MeDevIS est destinée à aider les gouvernements, les autorités de réglementation et les utilisateurs à prendre des décisions concernant la sélection, l’achat et l’utilisation de dispositifs médicaux pour le diagnostic, le dépistage et le traitement des maladies. Elle comprend 2.301 types de dispositifs médicaux utilisés pour un large éventail de problèmes de santé, notamment les problèmes de santé reproductive, maternelle, néonatale et de l’enfant, les maladies non transmissibles telles que le cancer, les maladies cardiovasculaires et le diabète, ainsi que les maladies infectieuses comme la Covid-19.

« Les technologies médicales utilisées dans le cadre des soins de santé sont de plus en plus nombreuses et complexes, ce qui peut rendre difficile leur utilisation par les professionnels de santé et les patients », a déclaré la Dre Yukiko Nakatani, sous-directrice générale de l’OMS chargée de l’accès aux médicaments et aux produits de santé. « Notre objectif est d’offrir un accès centralisé et plus large à des informations internationales, ce qui peut être extrêmement utile pour les personnes qui prennent des décisions concernant les technologies médicales vitales, en particulier dans les pays disposant de ressources limitées », a-t-elle ajouté.

Il existe plus de 10.000 dispositifs médicaux différents, qui sont utilisés à des fins de protection, de prévention, de diagnostic, de traitement ou de réadaptation à l’échelle mondiale. Parmi ces dispositifs, simples ou complexes, on trouve les oxymètres de pouls, les thermomètres numériques, les seringues à usage unique, les masques chirurgicaux, divers tests de laboratoire et autres équipements utilisés à des diagnostiques, dont les électrocardiographes, les endoscopes, toutes les technologies d’imagerie médicale et les technologies utilisées pour des traitements, par exemple les appareillages d’hémodialyse, les défibrillateurs, les prothèses implantables, les stents cardiaques et les équipements de radiothérapie complexes.

Cependant, il y a actuellement de multiples sources d’information différentes, venant de grandes organisations internationales, d’organismes de réglementation et d’organismes donateurs, et il est donc difficile pour les utilisateurs de déterminer quelles sont les données les plus fiables. MeDevIS permet de vérifier les dispositifs nécessaires, notamment le type d’établissement de santé où le dispositif est utilisé (par exemple, hôpitaux communautaires ou spécialisés), le but du dispositif et l’infrastructure requise, entre autres. Cette solution remplace la recherche documentaire sur papier dans plusieurs publications où la dénomination des dispositifs n’est pas normalisée, ce qui peut rendre la tâche encore plus complexe.

Voir Aussi

Afrique du Sud : Zuma en passe d’être expulsé de l’ANC

L’ancien président sud-africain Jacob Zuma devrait faire l’objet d’une audience disciplinaire du Congrès national africain …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *