Sierra Leone : la dépénalisation de l’avortement en marche

Le gouvernement de la Sierra Leone a approuvé un projet de loi visant à dépénaliser l’avortement.

Après que la Cour suprême des Etats-Unis a révoqué le droit constitutionnel des femmes américaines à l’interruption de grossesse, le président de la Sierra Leone Julius Maada Bio a mis en avant le progressisme de son gouvernement.

Il a déclaré vouloir garantir la santé et la dignité de toutes les filles et femmes du pays, en âge de procréer :

_ »À une époque où les droits des femmes en matière de santé sexuelle et reproductive sont soit bafoués, soit menacés, nous sommes fiers que la Sierra Leone puisse une fois de plus montrer la voie d’une réforme progressive. Je veux que ce soit une norme qu’un homme africain, un leader africain, je puisse et doive parler librement et publiquement de la menstruation, parce qu’il n’y a pas de honte dans la menstruation. »_a-t-il déclaré.

Vendredi à l’occasion de la 10e Conférence africaine sur la santé et les droits sexuels à Freetown, le chef de l’état a annoncé que son gouvernement avait soutenu à l’unanimité un projet de loi sur la maternité sans risque.

Le Parlement débattra et votera la législation, selon la présidence.

Voir Aussi

Mali : le Président de la transition à remis des équipements et aéronefs à l’Armée de l’air

Le Président de la Transition, SE le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État, a présidé, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 26 =