La RDC dénonce l' »indécence » du Président rwandais sur l’accueil de réfugiés

Kinshasa a accusé mercredi le président rwandais Paul Kagamé d’« instrumentaliser à des fins politiques » les réfugiés congolais au Rwanda, « paroxysme de l’indécence » selon le gouvernement de RDC.

Lundi devant le Sénat rwandais, Paul Kagamé a déclaré que son pays ne pouvait « pas continuer à accueillir des réfugiés » de RDC. « Je refuse que le Rwanda supporte ce fardeau », a-t-il ajouté, dans le dernier épisode en date des vives tensions entre Kigali et Kinshasa.

« C’est la preuve que les droits humains n’ont aucune valeur pour le président rwandais », a jugé devant la presse Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement de la République démocratique du Congo, en accusant Paul Kagamé de « faire un chantage à la communauté internationale sur des vies humaines, en bafouant tous les textes légaux en la matière ».

« C’est inhumain », a-t-il insisté, ajoutant : « On instrumentalise les réfugiés congolais parce qu’il y a un calcul politicien derrière, c’est le paroxysme de l’indécence ».

Voir Aussi

Sénégal : le deuxième « 𝐒𝐨𝐦𝐦𝐞𝐭 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐢𝐧𝐟𝐫𝐚𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐀𝐟𝐫𝐢𝐪𝐮𝐞 » s’est ouvert aujourd’hui au CICAD de Diamniadio

Le deuxième « 𝐒𝐨𝐦𝐦𝐞𝐭 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞 𝐟𝐢𝐧𝐚𝐧𝐜𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐝𝐞𝐬 𝐢𝐧𝐟𝐫𝐚𝐬𝐭𝐫𝐮𝐜𝐭𝐮𝐫𝐞𝐬 𝐞𝐧 𝐀𝐟𝐫𝐢𝐪𝐮𝐞 » s’est ouvert aujourdhui …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 + 28 =