L’Egypte se prépare à accueillir la COP 27

À quelques semaines de la COP27 prévue en novembre, les ministres africains des finances, de l’économie et de l’environnement se sont réunis en Egypte pour faire le point.

Pour cette future conférence sur le climat, le Caire souhaite porter la voix de l’Afrique, face aux grandes puissances pollueuses. C’est ce qu’a souligné la ministre égyptienne de l’environnement Yasmine Fouad.

« L’Egypte devrait jouer ce rôle pour représenter le continent africain et ses besoins de manière claire et explicite : nous ne sommes pas à l’origine de ces émissions, mais c’est nous – notre peuple et nos ressources naturelles – qui sommes touchés. À ce stade, une position doit être prise au niveau de la communauté internationale pour dire que chacun doit remplir ses obligations, comme le prévoit l’accord de Paris. »

Avec moins de quatre pour cent des émissions mondiales de CO2, l’Afrique est aujourd’hui est le continent le moins responsable du changement climatique, mais aussi le plus vulnérable.

Voir Aussi

Afrique du Sud : Cyril Ramaphosa menacé de destitution

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa fait face à de sérieux appels à la démission après …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 − 19 =