Le Mali reçoit de nouveaux appareils de guerre de la Russie

Les autorités militaires maliennes ont reçu jeudi de nouveaux avions de guerres et hélicoptères de la part de la Russie.

A cette occasion une cérémonie en présence de l’ambassadeur russe Igor Gromyko et du président de la transition malienne, le colonel Assimi Goïta a été organisée à l’aéroport international Modibo-Keïta de Bamako la capitale.

« La volonté de moderniser et d’équiper notre armée n’est pas uniquement liée à la crise sécuritaire. Bien sûr, celle-ci en a montré l’urgence. Mais elle répond avant tout à un besoin fondamental, sans lequel aucune entreprise initiée par le Mali ne saurait prétendre au succès. Assurer la sécurité de sa population n’est pas un luxe mais une nécessité. » a déclaréleColonel Sadio Camara , Ministre de la défense. 

Il s’agit de la dernière d’une série de livraisons similaires d’équipements militaires russes, après d’autres en mars et août 2022.

Les responsables maliens n’ont pas donné de détail sur le nombre d’appareils livrés et, s’ils affirment avoir acheté les armes, ils n’ont fourni aucun détail sur les transactions.

L’armée malienne a toutefois déclaré que la cargaison comprenait des avions d’attaque Sukhoi Su-25, conçus pour soutenir les troupes au sol, et des Albatros L-39 de conception tchèque. 

Les L-39, bien qu’initialement conçus à des fins de formation, ont également été utilisés comme avions d’attaque.

Bamako a également reçu des Mi-8, un hélicoptère de transport russe de conception soviétique. 

« Les forces de défense et de sécurité du Mali, de nouveau debout et autonome, inspire désormais le respect et présente une image positive du Mali à tous les partenaires. N’en déplaise aux nostalgiques d’un ordre révolu qui voulaient que cette vaillante armée reste confinée à un rôle d’éternel assisté. » a ajouté le Colonel Sadio Camara. 

Selon de multiples sources, le Mali a commencé à faire appel à des paramilitaires du groupe russe Wagner à partir de la fin 2021, ce qui a suscité des critiques de la part de plusieurs pays.

Les dirigeants militaires ont nié ces allégations, affirmant qu’ils ont simplement renoué des liens de longue date avec la Russie et son armée.

Voir Aussi

Présidentielle 2024 : vers une révision exceptionnelle des listes électorales au Sénégal

Une révision exceptionnelle des listes électorales aura lieu en prélude à l’élection présidentielle de 2024, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 − 13 =