Pré-Cop27 : plusieurs milliards de dollars promis d’ici 2025

Le congrès pré-Cop27 s’est achevé avec la promesse d’un financement de plusieurs milliards de dollars d’ici 2025 pour la lutte contre le changement climatique.

La dernière réunion avant le sommet sur la conférence annuelle sur le climat Cop27 a été organisée à Kinshasa en République démocratique du Congo, avec les ministres et spécialistes de l’environnement de plus de 50 pays.

« On peut dire merci pour les efforts, surtout pour la question de perte et dommage a connue une avancé, on l’a bien entendu de la bouche du représentant de la Norvège de l’Union européenne c’est bien, mais la question de l’adaptation, est ce qu’on va pouvoir arriver au 40 milliards d’ici 2025 ? Est ce qu’on va pouvoir arriver à mettre en place un mécanique nouveau sur les pertes et dommages ? Comme l’a dit le secrétaire exécutif: « Le diable est dans les détails. C’est pourquoi en tant que citoyen, nous sommes là pour se rassurer que ce qui a été dit ici soit respecter. »

Le pays hôte ainsi que plusieurs autres pays africains ont plaidé leur cause et mis les nations responsables des effets du changement climatique devant leurs responsabilités.

Si tous les pays ne sont pas d’accord, ils ont toutefois tous identifié l’urgence d’agir pour le climat.

Pour Tosi Mpanu Mpanu, négociateur de la République démocratique du Congo (RDC) aux conférences climat des Nations unies, la pré-Cop27 a été un succès du point de vue de la diplomatie climatique« À partir de 2025 il faudra qu’on aille un nouveau chiffre, et ce chiffre là, les pays en développement, les africains ne veulent plus que ce soit simplement un chiffre politique, un chiffre rond comme les 100 milliards que Hillary Clinton à lancée en 2009 à Copenhague mais que ça soit véritablement un chiffre qui reflète le besoin des pays en développant. »

La conférence annuelle pour le climat se déroulera à Sharm el-Cheick en Egypte, du 6 au 18 novembre prochain.

Voir Aussi

Ouganda : une application mobile pour surveiller son foetus

Daisy Ankunda est bientôt sur le point d’accoucher. Pendant ce trimestre, elle doit surveiller constamment …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
22 + 19 =