Secteur minier guinéen : plus de 100 permis retirés

« Il y a plus de cent permis miniers retirés, parce qu’ils n’étaient pas dans les normes. Plus de 100 permis miniers qui étaient en train d’opérer en Guinée, mais qui n’étaient pas dans les normes »

Ces propos sont du ministre Secrétaire général de la Présidence de la République tenus au cours d’une conférence de presse qu’il a animée ce mardi 6 septembre 2022, à Conakry.

« Est-ce que vous savez qu’aujourd’hui, il y a plus de 100 permis miniers qui ont été retirés parce qu’ils n’étaient pas dans les normes ? », a interrogé le Colonel Amara Camara.

Selon cet officier supérieur de l’Armée guinéenne, cette centaine de permis étaient détenues par des sociétés qui étaient en train d’opérer illégalement en Guinée, sans aucune norme relative à leur habilitation à exercer dans le secteur minier.

« Mais ça ne fait pas débat. Pourtant, ça mérite d’être connu. Parce qu’aujourd’hui, ce sont ces mines-là qui nourrissent notre économie », a-t-il informé.

Voir Aussi

Durée de la transition guinéenne : la CEDEAO rejette les 36 mois

Avec le Mali voisin, la Guinée sera au cœur des débats du sommet extraordinaire délocalisé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 ⁄ 7 =